L’accès à la vérification des antécédents judiciaires des bénévoles est un sujet dont vous avez sûrement entendu parler au cours des dernières années. Depuis décembre 2015, plusieurs organismes ont vu leurs ententes avec les corps de police devenir caduques à la suite d’une directive émise par la Sûreté du Québec, à l’effet de ne plus faire de vérifications d’antécédents judiciaires à des fins civiles, notamment pour les bénévoles.

Le Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ) a été interpellé sur ce dossier et des démarches sont actuellement en cours avec le gouvernement du Québec afin de corriger la situation. Pour ce faire, nous devons étoffer davantage notre dossier, entre autres, en ayant une meilleure idée du nombre de vérifications qui seraient potentiellement effectuées advenant un changement de situation.

Nous vous remercions de bien vouloir compléter le court sondage administré par la firme Léger, au plus tard le 30 septembre prochain, en cliquant ici. Ce dernier comporte peu de questions et ne prendra que quelques minutes à compléter.

En espérant que vous serez nombreux à répondre afin de faire cheminer ce dossier le plus rapidement possible!

L’équipe du Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *