Les usagers du transport adapté de Longueuil se mobilisent pour une réelle amélioration des services de transport adapté – AUTAL

, ,
Logo de l'association des usagers du transport adapté de Longueuil

Communiqué

Les usagers du transport adapté de Longueuil se mobilisent pour une réelle amélioration des services de transport adapté

 

Longueuil, le 18 mars 2024.L’Association des usagers du transport adapté de Longueuil (AUTAL), accueille positivement l’augmentation de l’aide financière en transport adapté annoncé par le ministre des Finances, monsieur Éric Girard, lors de la présentation du budget 2024-2025, qui a eu lieu le 12 mars 2024.

 

Considérant que nous estimons qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir en matière de transport adapté, malgré cet investissement, l’Association des usagers du transport adapté de Longueuil (AUTAL), en collaboration avec l’Alliance des regroupements des usagers du transport adapté du Québec (ARUTAQ), se mobilise, aujourd’hui, afin de dénoncer vigoureusement les effets dévastateurs de la Loi 17 partout au Québec. Cette loi qui concerne le transport rémunéré de personnes par automobile, déposée en mars 2019 et adoptée le 10 octobre 2020 a eu des effets négatifs sur le service du transport adapté au Québec et, par conséquent, la vie quotidienne des personnes handicapées utilisant ces services, à travers la province.

 

Depuis l’instauration de la Loi 17, Loi concernant le transport rémunéré de personnes par automobile,  plusieurs répercussions se font sentir de manière significative. Cette loi a engendré une abolition des permis des propriétaires de taxis, responsables de 70 % des déplacements en transport adapté au Québec, soit près de 7 millions de déplacements par année. L’abolition des permis a entraîné une pénurie de main-d’œuvre et une rareté de véhicules, notamment les véhicules universellement accessibles. Ces véhicules, liés aux permis abolis, étaient essentiels pour assurer un service de transport adapté de qualité.

« Depuis l’adoption de la Loi 17, nous assistons à une dégradation constante des services de transport adapté au Québec. Les usagers voient leur accès au transport être restreint, conséquence du manque de main-d’œuvre, du roulement du personnel, de la rareté des véhicules accessibles et d’une formation inadéquate. Cela compromet ainsi un droit reconnu non seulement par la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées, mais également par d’autres législations gouvernementales. La situation actuelle menace directement le droit fondamental des personnes handicapées à se déplacer de manière autonome. Il est crucial que le gouvernement prenne des mesures immédiates pour remédier à cette situation qui touche la qualité de vie de milliers de québécois et de québécoises », a souligné monsieur Martin Morin, directeur général de l’AUTAL.

 

Afin d’assurer un service de transport accessible, sécuritaire, et de qualité à toutes les personnes handicapées du Québec, l’AUTAL émet les recommandations suivantes :

  • La création d’un programme gouvernemental de recrutement de chauffeurs pour le transport adapté, pour tout le territoire du Québec, et de valorisation de cette profession; 
  • La création d’un programme gouvernemental de formation obligatoire et rémunéré, et d’une qualification adéquate de ces nouveaux chauffeurs en transport adapté aux personnes handicapées;
  • La création d’un programme d’aide financière spécifique au transport adapté pour la mise en service de véhicules universellement accessibles pour combler la disponibilité nécessaire à l’offre de service;
  • Tout en reconnaissant qu’une bonification du financement a été annoncée, le 12 mars 2024, dans le budget provincial 2024-2025, les questions suivantes demeurent toutefois sans réponses : À quel moment précisément sera versée cette aide financière ? Quand le saura-t-on ? De quelle manière sera-t-elle répartie (entre les grandes villes et celles plus petites) ? Sera-t-elle équitable pour notre région ? Quel sera le montant qui sera alloué à notre région ?

 

Concernant le financement, nous estimons que, l’octroi de millions, sans chauffeurs et sans voitures, ne contribue pas au rétablissement de l’offre complète de services qui est présentement carrément coupée, le soir et les fins de semaines dans plusieurs régions au Québec, en raison de la pénurie exacerbée de chauffeurs et de véhicules et de l’absence d’une formation adéquate, ces trois aspects étant essentiels à des déplacements sécuritaires et de qualité, en transport adapté.

L’AUTAL demande au gouvernement du Québec de prendre ses responsabilités en matière de transport adapté. Elle exhorte le ministère des Transports et de la Mobilité durable d’agir de manière urgente pour rectifier les impacts négatifs engendrés par la Loi 17 et garantir un accès équitable aux services de transport adapté pour tous les usagers à travers le Québec.

 

L’AUTAL reste déterminée à travailler en collaboration avec le gouvernement du Québec pour instaurer des changements positifs et significatifs dans le paysage du transport adapté au Québec. 

 

Le compte à rebours est maintenant commencé pour le gouvernement du Québec dans le dossier du transport adapté.

 

À propos de l’AUTAL

L’Association des usagers du transport adapté de Longueuil (AUTAL) a pour mission de promouvoir les intérêts et de défendre les droits des personnes handicapées utilisant le transport adapté et collectif de l’agglomération de Longueuil.

– 30 –

 

Source :

Monsieur Martin Morin

Directeur général

Association des usagers du transport adapté de Longueuil

150, rue Grant, bureau 118

Longueuil (Québec) J4H 3H6

Téléphone : 450 646-2224, poste 2

Courriel : direction@autal.org

Site Web : www.autal.org

Page Facebook : www.facebook.com/autal646