La TROC en bref – Spécial budget provincial 2024-2025

,
TROC
Budget du Québec 2024 : que réserve-t-on pour les organismes communautaires ?

 

La TROC Montérégie a tenté de comprendre le budget pour vous du point de vue du financement à la mission globale. Nous vous présentons donc notre analyse sommaire, toutefois, plusieurs questions restent en suspens. Il y a de nombreuses mesures qui ne sont pas détaillées et qui sont sujettes à interprétation c’est pourquoi nous vous présentons ces chiffres en termes de première analyse. Afin de mieux comprendre les tenants et les aboutissements de ces mesures et investissements, il faudra attendre l’étude des crédits. Bonne lecture !

 

Cliquez ici pour accéder au budget provincial

 

Dans la section B : FINANCER LES SERVICES EN SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX, EN ÉDUCATION ET EN ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

1.3 Consolider les services sociaux pour les jeunes et les personnes vulnérables

Nous retrouvons ce tableau à la page B.22:

Un montant de 39 M$ pour l’ensemble du Québec est inscrit, mais ce montant englobe non seulement le financement destiné aux organismes communautaires, mais aussi les services en santé mentale, en services sociaux, etc.

 

Plus loin à la page B.24 nous retrouvons les explications suivantes :

« Afin d’améliorer l’accès à ces services, le gouvernement prévoit une somme de 195,0 millions de dollars sur cinq ans dans le cadre du budget 2024-2025.

— De cette somme, 50,0 millions de dollars sur cinq ans permettront de soutenir les organismes communautaires en difficulté́. »

Nous pouvons donc conclure qu’un montant de 10M$ supplémentaire au financement PSOC pour l’ensemble du Québec est prévu ! Rappelons qu’en Montérégie seulement nous prévoyons un manque à gagner de plus de 100M$.

 

À la page C.33, le gouvernement répète et insiste sur le fait que ce gouvernement a doublé le financement des organismes depuis les 10 dernières années et présente ce tableau sur les investissements à venir.

Du montant de 264M$ additionnel :

  • Nous retrouvons une fois de plus le 50M$ sur cinq ans (10M$ par année).
  • Le Programme d’accompagnement et de soutien à l’intégration relève du ministère de l’Immigration.
  • Les carrefours jeunesse-emploi qui relèvent du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.
  • Il reste le 61,9 M$ (12M$ par année) pour l’ensemble des ministères.
  • Rappelons surtout que ces montants sont sur une période de cinq ans et pour l’ensemble du Québec.

 

Connaissant les besoins immenses des organismes communautaires en Montérégie, nous sommes sans mot. Cette première analyse nous consterne et nous inquiète. Ces maigres investissements en prévention, en amont, en première ligne dans les communautés nous portent à croire que le gouvernement ne saisit pas l’importance d’investir adéquatement dans les organismes communautaires.

Les investissements des dix dernières années ont à peine comblé le rattrapage qui était plus que nécessaire dans nos organisations. Une assemblée générale régulière aura lieu le 4 juin prochain et nous prendrons un moment ensemble pour discuter de la situation.

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des commentaires ou des questions.

 

L’équipe de la TROC-Montérégie