Source : Le ourrier du Sud

Huit organismes ont vu leur proposition retenue dans le cadre du premier appel de projets du fonds de développement social. Près de 212 000$ ont ainsi été accordés.

Ce sont 19 projets qui avaient été soumis. Le Fonds de développement social est doté d’une enveloppe de 400 000$, pris à même les surplus de la Ville.

Le projet Maison de l’accueil déposé par un collectif de partenaires a obtenu 40 000$ pour réaliser le plan d’affaires du projet d’immobilier visant le développement d’un pôle de services sociocommunautaires dans le nouveau centre-ville.

Une somme de 35 000$ a été accordée au Carrefour le Moutier et un collectif de partenaires qui, avec Accroître la résilience de la communauté longueuilloise, veulent entre autres créer une campagne de sensibilisation pour rejoindre les populations vulnérables. Le but est de prévenir la détresse et la violence découlant de la pandémie.

Le projet individuel Répit à domicile déposé par le Centre Petite Échelle déploiera plus largement un service de répit stimulant à domicile aux familles. Il a reçu 10000$.

Par ailleurs, 25 000$ aideront l’organisme Macadam Sud à mettre sur pied TAPAJ, qui vise à développer des compétences transférables en emploi à des jeunes de 16 à 35 ans qui vivent diverses problématiques, en participant à des plateaux de travail.

La Maison de la famille LeMoyne mettra sur pied un club de course à pied adapté et conçu pour des enfants âgés de 5 à 12 ans, intitulé Les Loups de LeMoyne. Il bénéficie d’un soutien de 20 000$.

Le Repas du Passant recevra 22 500$ pour son Magasin général, qui vise à offrir l’accès à un approvisionnement diversifié à moindre coût aux citoyens à faibles revenus du quartier.

Alternative Centregens souhaite faciliter l’accès à divers services et activités à des personnes souffrant ou ayant souffert de maladies mentales, en favorisant par l’acquisition de compétences en littératie numérique. L’aide de 19 425$ contribuera à la concrétisation du projet Dans ma vie, mes apprentissages et ma résilience sont ma survie.

Enfin, la Halte du Coin, coordonnée par les trois organismes communautaires spécialisés en intervention auprès des personnes vulnérables ou en situation d’itinérance Le Repas du Passant, Macadam-Sud et Hébergement La Casa Bernard Hubert, recevra 40 000$.

Aux yeux du conseiller municipal Michel Lanctôt, ces subventions sont la «démonstration concrète du soutien que nous pouvons apporter une aide à des organismes dont la mission est essentielle», a-t-il exprimé à l’assemblée municipale du 8 décembre.

ll a par ailleurs demandé s’il aurait été possible d’accorder davantage de subventions, étant donné les 19 projets reçus et qu’un peu plus de la moitié de l’enveloppe prévue ait été utilisée. Il a évoqué les «délais courts» – soit un mois – de l’appel de projets lancé en septembre.

La conseillère Monique Bastien a rappelé qu’un deuxième appel de projets sera lancé au début de février. «L’enveloppe sera dépensée en cours d’année.»

Le conseil a également approuvé une aide totalisant 61 200$ à 13 organismes, en vertu du Programme d’aide communautaire 2020.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *