Vous avez fini l’école très tôt?

Vous possédez peu d’expérience de travail?

Vous avez de la difficulté à trouver un emploi?

Vous êtes absent du marché du travail depuis longtemps?

Vous êtes nouvellement arrivé au Québec et vous rencontrez des obstacles pour vous trouver un emploi?

Nous recrutons en tout temps des personnes prêtes à recevoir une formation et à acquérir une nouvelle expérience de travail.

Pour plus d’information:  https://renaissancequebec.ca/fr/parcours-dinsertion-remunere/

Regardez le parcours de Rose : https://youtu.be/0ee04lf9hzs

Erwin Weche
Conseiller en emploi / Employment Counselor
Tél. : 450 550-7844
caeportobello@renaissancequebec.ca
Renaissance
7250, Taschereau – Brossard QC J4W 1M9

 

RTL

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

 

Longueuil, le 11 juin 2020 – Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) informe ses clients de l’entrée en vigueur d’une nouvelle offre de service à compter du 22 juin prochain.

Le service demeurera réduit en raison du contexte actuel entourant la pandémie de la COVID-19 et la baisse d’achalandage, mais prendra en considération la reprise graduelle des activités dans l’agglomération de Longueuil et vers Montréal. Le RTL suivra de près l’évolution de la situation au cours des prochaines semaines et ajustera au mieux de sa capacité son service selon les besoins, l’achalandage et la reprise dans certains secteurs.

Les lignes qui seront en service sont les suivantes : 1, 3, 4, 5, 6, 8, 13, 14, 15, 16, 19, 20 , 21, 22, 25, 28, 29, 32, 35, 39, 41, 42, 43, 44, 45, 47, 49, 50, 54, 60, 61, 71, 73, 74, 75, 76, 77, 80, 81, 83, 84, 88, 90, 91, 92, 98, 99, 123, 132, 161, 170, 410, 417, T-20, T-21, T-22, T-48, T-77, T-89, T-92, T-93.

Les lignes qui ne seront pas en service sont les suivantes : 2, 9, 23, 30, 31, 33, 34, 37, 38, 46, 55, 59, 78, 82, 85, 86, 87, 106, 115, 120, 125, 128, 135, 142, 144, 150, 180, 185, 192, 199, T-18, T-19, T-23, T-90, T-94.

Afin de mieux répondre aux besoins actuels des clients, des ajouts de services sont prévus sur les lignes 1, 3, 4, 8, 16, 19, 20, 21, 25, 28, 73, 77, 83, 88, 123, T20 et T77. Les lignes 10 et 17, qui seront en service les fins de semaine seulement, seront de plus remplacées par les lignes 410 et 417 du lundi au vendredi.

« Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une situation sans précédent et qui demande de l’adaptation pour tous. Nous resterons à l’écoute de nos clients et sommes confiants d’être en mesure de leur offrir, à eux ainsi qu’à nos employés, un service de transport adéquat et sécuritaire », précise Jonathan Tabarah, président du conseil d’administration du RTL.

Mesures à la suite de la reprise des activités

Avec la reprise graduelle des activités, le nombre de passagers ne pourra pas être limité dans les autobus et les déplacements par taxis collectifs se feront dorénavant avec deux clients à bord. Il se pourrait donc qu’il soit difficile de conserver une distance physique appropriée. Voilà pourquoi le RTL recommande fortement le port du masque dans les transports en commun, tel que le promeut la Direction de la santé publique. Afin d’encourager cette pratique, le RTL a débuté la distribution de quelque 20 000 masques à ses clients. Rappelons également que les personnes présentant des symptômes tels que de la toux et de la fièvre ne doivent pas prendre le transport en commun. Consultez le site Web du RTL à l’adresse https://www.rtl-longueuil.qc.ca/fr-CA/actualites/alertes/2020/covis-19-coronavirus-suivi-de-la-situation/ pour connaître les mesures mises en place durant la pandémie de la COVID-19.

Pour les clients du transport adapté, l’accompagnement ainsi que la prise en charge sont maintenus pour le service porte-à-porte. Le nombre de passagers à bord des véhicules pourrait augmenter selon la demande. Avec la collaboration de ses fournisseurs, Transdev, Chartrand Inc., Radio Taxi Union et Allo Taxi, le RTL s’assurera du respect des mesures d’hygiène et suivra de près l’évolution de la situation actuelle, afin d’assurer la sécurité de tous.

Notez que les horaires papier ne seront pas disponibles. Pour toute l’information sur les modifications d’horaires et de trajets, nous vous invitons à consulter les avis à la clientèle sur le site du RTL au https://www.rtl-longueuil.qc.ca/fr-CA/actualites/avis-a-la-clientele/. De plus, pour mieux planifier vos déplacements, nous vous invitons à consulter notre fil d’actualité Twitter (@RTL_info) ou encore, à vous abonner aux alertes Chrono. Pour plus d’informations à propos de l’application Chrono, visitez le www.rtl-longueuil.qc.ca/chrono.

 

À propos du RTL

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) est le principal acteur de la mobilité des personnes sur le territoire des cinq villes de l’agglomération de Longueuil. Troisième société de transport en importance au Québec, le RTL comprend un réseau de 793 kilomètres. Avec plus de 1 200 employés, le RTL est un employeur important et participe ainsi à la vitalité économique de la région. Le RTL apparaît pour une deuxième année consécutive en 2020 au palmarès des meilleurs employeurs du magazine Forbes.

Ouvert sur son milieu, il fait partie intégrante de la vie des personnes et de la communauté en apportant des solutions efficaces, novatrices et adaptées aux besoins évolutifs de la clientèle. Le RTL place ainsi l’amélioration de la qualité de vie des citoyens au cœur de son engagement.

 

– 30 –

Source : Réseau de transport de Longueuil

Renseignements: Alicia Lymburner
Réseau de transport de Longueuil
450 442-8600, poste 8145
514 242-6868
alymburner@rtl-longueuil.qc.ca

 

RTL - Communiqué - Nouvelle offre de service au RTL dès le 22 juin

L’urgence d’agir !

Lancement d’une vaste enquête sur les conditions de vie et d’habitation de 1000 ménages locataires de l’agglomération de Longueuil 

Longueuil, le 11 juin 2020. Dansle cadre d’un lancement virtuel, les membres du comité-recherche de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement ont présenté les résultats d’une vaste enquête sur les conditions de vie et d’habitation de 1000 ménages locataires de l’agglomération de Longueuil. La professionnelle de recherche Camille Girard-Marcil a souligné les faits saillants et les réultats démontrent qu’il y a indéniablement urgence d’agir en matière de logement sur le territoire. Aux yeux des organisateurs, il s’avère nécessaire de soutenir les ménages locataires ayant des besoins impérieux en matière de logement.

Guy Levesque, coordonnateur à la Maison La Virevolte et membre du comité-recherche, souligne : « Nous espérons que cette enquête inédite et réalisée d’une manière rigoureuse, servira de référence en ce qui a trait aux enjeux en matière de logement et à leur priorisation sur le territoire pour les prochaines années. Nous voulons également que ce projet génère des actions concrètes afin de mieux soutenir les ménages locataires qui vivent des problèmes de logement liés à l’insalubrité. Il y a urgence d’agir ! ».

Il y a urgence d’agir car l’enquête démontre hors de tout doute que plusieurs ménages locataires vivent dans des logements insalubres dont ils sont littéralement prisonniers et que ce sont les groupes sociaux les plus vulnérables, marginalisés et racisés qui sont  les plus touchés.  Marie-Christine Plante, adjointe à la direction à Carrefour pour Elle et membre du comité-recherche, mentionne à cet effet : « L’analyse différenciée selon les sexes révèle que les femmes monoparentales vivent des enjeux significatifs. Elles sont plus sujettes à vivre de la discrimination, du harcèlement et de la violence. Elles sont plus nombreuses à avoir de la difficulté à se trouver un logement et lorsqu’elles en ont un, elles le paient plus cher et rencontrent souvent plus de cinq problématiques en ce qui a trait à l’insalubrité.»

Il y a urgence d’agir car la Rive-Sud subit présentement une réelle crise du logement avec un taux d’inoccupation global dramatiquement bas, particulièrement à Longueuil à 1,5 % alors que le taux d’équilibre du marché locatif se situe à 3 %. Pour les villes de Brossard, Boucherville, St-Bruno-de-Montarville et St-Lambert, le taux d’inoccupation se situe à 1,9 %. Force est de constater que la pénurie de logements locatifs abordables et de qualité fait rage sur l’ensemble du territoire de l’agglomération de Longueuil et accentue la pression sur les locataires. Marco Monzon, directeur du Comité logement Rive-Sud et membre du comité-recherche affirme à ce sujet : « Dans les dernières semaines, nous avons contacté chaque Ville de l’agglomération de Longueuil afin de savoir comment les instances municipales se préparaient à l’aube du 1er juillet et de la grande période des déménagements afin d’accompagner et de soutenir les locataires qui n’auront pas trouvé de logement à la fin de leur bail. Nous constatons malheureusement que plusieurs villes semblent sous-estimer l’ampleur de la crise du logement qui fait rage actuellement et qui est aggravée par la crise du COVID-19, ce qui va compliquer grandement la vie des locataires qui planifient un déménagement dans les prochaines semaines.»

Il y a urgence d’agir car le territoire de l’agglomération de Longueuil doit rapidement devenir le théâtre d’un grand chantier de développement de logements sociaux dans les prochaines années afin d’assurer de bonifier la quantité et la qualité de l’offre locative aux ménages locataires. Hanh-Bao Lam, coordonnatrice du Comité logement Montérégie et membre du comité-recherche explique : « La solution à l’insalubrité des logements passe certes par une application plus serrée de la réglementation des villes et par l’émission systématique de constats d’infraction aux propriétaires récalcitrants, mais aussi et par-dessus tout, par la création de logements sociaux. Il faut des engagements clairs des villes à cet effet. »

Le comité-recherche conclut son rapport de recherche avec des propositions d’actions concrètes. Il invite l’ensemble des acteurs municipaux, des instances et des groupes communautaires intervenant en logement à les mettre en œuvre dès maintenant. Selon le comité, les élu.es des villes et leurs services d’urbanisme doivent être des acteurs-clés de cet exercice de concertation. À ce sujet, Guy Levesque, précise que « pour sortir les gens des logements insalubres, il faut absolument que les municipalités fassent preuve de leadership en se dotant d’un plan de développement de logement social pour les prochaines années, nous estimons qu’il faut une minimum de 500 unités par années sur 5 ans sur le territoire de l’agglomération de Longueuil pour répondre à la pénurie de logement de qualité qui fait rage en ce moment. Il est également primordial que les villes mettent en place une réserve foncière de terrain destiné spécifiquement au développement de logement social et communautaire ».

Le comité-recherche croit également que les ménages locataires doivent être au cœur des travaux et des actions qui seront portés dans le milieu. C’est pourquoi un travail de mobilisation générale des locataires, s’appuyant sur les résultats du portrait et de ses recommandations, sera entrepris dès l’automne 2020 afin de développer et mettre en œuvre un « Plan d’action pour les mal-logé.es ». Ce plan d’action aura entre autres comme objectif de donner la parole au mal-logé.es et de faire entendre cette parole auprès des instances et de planifier des actions politiques et de mobilisation afin de gérer les changements structurels nécessaires sur le plan local. Marie-Christine Plante déclare : « Nous croyons qu’il est indispensable pour lutter efficacement contre le phénomène de l’insalubrité des logements de renforcer le travail de concertation multisectorielle afin de favoriser une meilleure synergie entre les différents acteurs. Il va falloir innover et faire preuve de détermination pour s’assurer les gens ne demeurent pas prisonnier de leur logement et pour développer des actions et des mécanismes de protection efficaces pour les nombreux locataires vivant dans des logements insalubres. Le logement est un droit humain fondamental et il est grand temps qu’il soit enfin respecté pour toutes et tous. »

 

-30-

 

Source : Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement  

Pour plus d’informations :   Guy Levesque, Maison La Virevolte, 514-771-1901

                                                         Marie-Christine Plante, Carrefour pour Elle, 514-774-7620

Communiqué Lancement portrait 11 juin 2020 CLX copie

Coommuniqué
Pour diffusion immédiate

Longueuil, le 11 juin 2020. — Après une annonce majeure d’investissement au centre-ville le mois dernier, un autre important groupe immobilier, le Groupe MACH, choisit Longueuil pour investir dans un secteur névralgique de la ville. D’une valeur de près de 160 M$, le projet résidentiel en question prévoit 10 % de logements sociaux et abordables et 10 % de logements pouvant accueillir des familles. Situé dans le pôle Roland-Therrien en bordure de la rue du Bord-de-l’Eau, aux abords du fleuve Saint-Laurent, ce projet constitue un élément clé du redéveloppement de ce secteur.

Le comité exécutif de Longueuil recommande la vente au Groupe MACH du terrain visé pour le projet d’une superficie totale de 12 400 mètres carrés qui appartient à la Ville, pour une valeur de 13 M$. Le tout sera soumis pour approbation à la prochaine séance du conseil de ville le mardi 16 juin prochain.

« Étant à la fois tout près du fleuve, du centre-ville de Longueuil et de multiples institutions et services, le pôle Roland-Therrien offre un quartier à l’échelle humaine qui met au premier plan la qualité de vie et l’accessibilité, et qui répond en tous points aux objectifs visés par la planification du pôle, réalisée avec la participation des citoyens de la Ville. Cette proposition démontre une fois de plus que, malgré la situation économique et la crise qui nous frappe, les investisseurs voient Longueuil comme un lieu stratégique de développement et d’investissement », a déclaré la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

« MACH est enthousiaste à l’idée de collaborer avec la Ville de Longueuil. Nous serons fiers de créer un milieu de vie différent qui contribuera à la qualité de vie de ses résidents et de la communauté en s’appuyant sur des valeurs humaines telles que la qualité de vie et le développement durable. Forts de nos 20 ans d’expérience en développement immobilier, nous sommes prêts à débuter notre premier projet résidentiel sur la Rive-Sud! », a poursuivi Marie-Geneviève B-Pelland, directrice, Conception et développement, du Groupe MACH.

Un projet de logements mixtes
Le projet prévoit la construction de tours résidentielles regroupant plus de 600 logements. Dans le cadre de l’entente proposée, au moins 10 % de ces unités doivent être destinées au logement social ou abordable afin de favoriser l’accessibilité au logement. Notons par ailleurs qu’au moins 10 % de l’ensemble des logements du projet devront comporter trois chambres à coucher ou plus, et pourront ainsi accueillir les familles nombreuses.
« Nous sommes sensibles à la réalité des clientèles plus vulnérables de Longueuil et avons signifié à maintes reprises notre souhait de répondre de manière durable à l’enjeu de l’accès au logement. Ce projet est un pas de plus pour bonifier l’offre de logements sociaux et abordables sur le territoire », a conclu Mme Parent.

Un milieu de vie au coeur de la mobilité
Situé tout près du fleuve Saint-Laurent, le pôle Roland-Therrien est un ancien secteur industriel disposant d’une localisation stratégique, étant situé à moins de quatre kilomètres de la station de métro de Longueuil–Université-de-Sherbrooke et du terminus d’autobus de Longueuil.
Le pôle Roland-Therrien se démarque par ses conditions d’accès avantageuses à la mobilité. Le secteur compte notamment un réseau rapide de bus de même que plusieurs corridors de transport collectif, auxquels serait appelé à s’ajouter Léeo (Lien électrique est-ouest), reliant le pôle Roland-Therrien à la station Panama du futur Réseau express métropolitain (REM).

À propos de Longueuil
Moderne et tournée vers l’avenir, Longueuil est la ville-centre de l’agglomération de Longueuil qui regroupe plus de 430 000 personnes. Longueuil se distingue par la qualité des services essentiels qu’elle offre à sa population, par sa programmation culturelle riche et variée, de même que par son fort potentiel de développement économique. Forte de ses 360 ans d’histoire, Longueuil propose aussi un milieu de vie stimulant et accueillant propice à l’épanouissement des familles, dans lequel se côtoient de grands espaces verts, des quartiers résidentiels et urbains paisibles ainsi qu’un milieu d’affaires prospère.

– 30 –
Source : Direction des communications et des affaires publiques
Ville de Longueuil
Téléphone : 450 463-7270
communications.medias@longueuil.quebec

 

2020-06-11 - Communiqué - Un projet immobilier de près de 160 M$ pour le... (1)
Distribution d’aide alimentaire tous les lundis après midi.
La distribution se fait sur rendez-vous. Si vous avez des besoins alimentaires, contactez-nous à : capl.infos@gmail.com ou laissez-nous un message au 450-486-1400. L’on vous donnera un rendez-vous pour recevoir un panier d’aide alimentaire.
C’est gratuit pour tous et sans conditions.

Le Comité exécutif de la Ville de Longueuil vient de faire la recommandation officielle de créer un fonds destiné au développement social doté d’une enveloppe de 400 000 $.

La recommandation a été faite mercredi après-midi.

Ce fonds vise à répondre à une demande formulée le mois dernier par la mairesse Sylvie Parent à la Commission des finances, des ressources humaines et des grands projets pour la création du fonds.

Mme Parent estime que de cette façon, la Ville répond à des besoins essentiels exprimés par les organismes et leur donne, du même coup, une « bouffée d’air frais à ces importants partenaires. »

L’étape suivante doit cependant en être l’approbation par les élus du conseil de ville.

Une séance publique est prévue mardi prochain, 16 juin.

Source : FM103,3

Auteur : Henri-Paul Raymond

La consultation nationale en économie sociale se poursuit jusqu’à vendredi. Le Chantier de l’économie sociale organise six rencontres sur six grands thèmes pour insérer l’économie sociale dans la relance économique.  Nous vous invitons à consulter l’horaire des consultations ci-dessous à vous y inscrire au thème de votre choix pour contribuer à la réflexion. Cette invitation est ouverte uniquement aux membres du Pôle.

Jeudi 11 juin

10h : Osons l’achat local

11h : Osons la sécurité et l’autonomie alimentaires

Vendredi 12 juin

10h : Osons une juste reconnaissance du travail

11h : Osons la transition écologique

Inscrivez-vous à un des thèmes

 

 

L’annonce d’une hausse significative de la rémunération des préposés aux bénéficiaires (PAB) des établissements publics et l’annonce de la formation rémunérée de 10 000 préposés en CHSLD cet été suscitent des inquiétudes pour de nombreux organismes communautaires en lien avec l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre et le financement. La TROC-Montérégie a donc fait parvenir une lettre (en p.j. en PDF)  à la Ministre de la Santé et des Services sociaux concernant le financement à la mission globale, en considérant la pandémie actuelle et les impacts collatéraux de la hausse du salaire des PAB.

Appel à l’action

Nous vous invitons à vous aussi interpeler votre député sur cette question, en lui envoyant une lettre que vous devrez personnaliser.

  1. La lettre-type est en pièce jointe, il est important de la compléter avant de l’envoyer.
  2. Vous devez notamment changer la date et le lieu, mettre les coordonnées de votre député (voir pièce jointe), et mettre votre signature avec le nom de votre organismes à la toute fin.
  3. Vous pouvez ensuite envoyer votre lettre par courriel, en mettant en copie conforme les personnes suivantes :
  1. Il est important d’agir rapidement, nous vous demandons si possible d’envoyer cette lettre d’ici lundi le 15 juin.

Nous vous remercions à l’avance de votre mobilisation. Au plaisir,

 

L’Équipe

TROC-Montérégie

39, rue Saint-Jacques, bureau 206

Saint-Jean-sur-Richelieu (QC) J3B 2J6

Téléphone : 450.347.4110

Télécopieur : 450.347.6243

www.trocm.org

 

https://www.cdcal.org/wp-content/uploads/2020/06/20200610-Lettre-type-MSSS-pour-PAB.docx

https://www.cdcal.org/wp-content/uploads/2020/06/20200608-Lettre-MSSS-pour-PAB.pdf

https://www.cdcal.org/wp-content/uploads/2020/06/2018-2020-Liste-députés-de-la-Montérégie.docx

 

Veuillez s’il vous plaît également transmettre ce message à vos responsables des bénévoles.

En période de crise, comme au quotidien, la contribution des bénévoles est essentielle! Au Québec, c’est plus de 2.2 millions de bénévoles qui s’engagent chaque année dans une variété de secteurs. Mais ces bénévoles ont besoin d’encadrement qu’ils obtiennent des milliers de responsables des bénévoles qui oeuvrent pour leur bien-être.

C’est pourquoi, afin de mieux les outiller dans leur pratique, le Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ) a développé le programme gratuit de formation en ligne en gestion et encadrement organisationnel des bénévoles (GEO bénévoles). Ce programme pourrait servir d’assises pour le développement de formations qualifiantes offertes par des établissements scolaires reconnus.

À cet effet, nous vous saurions gré de bien vouloir compléter le questionnaire suivant d’ici le 23 juin prochain :

https://di.legeropinion.com/survey/selfserve/542/mw14534_005a

Ce questionnaire étant à deux volets, nous vous remercions de le compléter personnellement en tant que gestionnaire d’organisme, et de transmettre ce message aux responsables des bénévoles de votre organisme afin qu’ils puissent répondre aux questions les concernant.

Nous vous remercions d’avance pour votre participation qui s’avère essentielle comme préalable au développement de ces programmes de formations uniques et novateurs!

L’équipe du RABQ et du CSMO-ÉSAC

 

                                   

La publication du coursier emploi a repris sur le nouveau site de la CDC AL depuis le mois d’avril 2019, avec un nouveau système de publication des offres d’emploi et d’événements dans les coursiers. Cela vise entre autres à offrir plus d’autonomie aux organismes dans le processus de publication, tout en restant en support.

A cet effet, je vous propose de ​publier en ligne les offres ​d’emploi ​en suivant les étapes suivantes :

–   Accédez au site web : https://www.cdcal.org/

–   Cliquez sur « Coursier » ;

–   Cliquez sur « Publier » ;

–   Sélectionnez « offre d’emploi » ;

–   Saisissez en minuscule le « nom  du poste» ;

–   Précisez le  « lieu de localisation du poste» ;

–   Précisez le  « type de poste »​ (​1er caractère​ du titre​ ​​​en majuscule et les autres caractères en minuscule) ;

–   Saisissez la description du poste / de l’offre​ (les sous-titres​ : ​​​1er caractère ​des sous titres ​en majuscule et les autres ​caractères en minuscule ​et en gras)​ ;

–   Renseignez les autres informations ;

–   Puis soumettez l’annonce à la CDC AL pour validation.

 

​De même, vous pouvez publier des événements sur le site en procédant comme suit :

–   Accédez au site web : https://www.cdcal.org/

–   Cliquez sur « Coursier » ;

–   Cliquez sur « Publier » ;

–   Sélectionnez « Annonce » ;

–   Saisissez le titre de ​​l’événement ​(1er caractère du titre en majuscule et les autres caractères en minuscule)​ ;

–   Saisissez la description de l’événement​ ​(les sous-titres​ : ​1er caractère des sous titres en majuscule et le autres en minuscule et gras) ​;

–   Définissez la date de début et fin de l’événement ;

–   Définissez l’image de l’événement en format JPEG ;

–   Renseignez le lieu de l’événement ;

–   Précisez le coût de ​ ​l’événement ​;

–   Puis soumettez l’annonce à la CDC AL pour validation.

​Les publications apparaîtront sur la liste des événements / offres d’emploi sur le site de la CDC AL, une fois validées.​

La CDC AL se tient disponible pour toute question relative à ces nouvelles procédures.

Vous pouvez nous joindre au  :

info@cdcal.org

Tél.: 450 671 5095