Communiqué de presse : Le Centre communautaire Saint-Maxime se réjouit de l’annonce du comité exécutif de la Ville de Longueuil

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Le Centre communautaire Saint-Maxime se réjouit de l’annonce

du comité exécutif de la Ville de Longueuil

Longueuil, le 14 février 2020 – C’est avec grand plaisir que les membres du Centre communautaire Saint-Maxime ont appris hier l’entérinement par le comité exécutif de la Ville de Longueuil de la demande d’aide financière de 150 000 $ pour l’achat de l’église Saint-Maxime dans le secteur LeMoyne.

Il s’agit d’un pas de plus vers la transformation du bâtiment en un centre communautaire qui accueillera le Centre de la petite enfance (CPE) Bloc en Bloc, Premier pas Champlain, le Comité action populaire LeMoyne (CAPL) et la Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil (CDC AL) en plus d’offrir de grandes salles de réunion répondant aux normes d’accessibilité universelle. L’entreprise d’économie sociale Bâtir son quartier accompagne l’ensemble des partenaires dans le développement et la réalisation de ce projet d’immobilier communautaire.

« Considérant le manque de place en service de garde à LeMoyne, l’arrivée de 55 nouvelles places en CPE viendra répondre à un besoin criant de la population. » Claudine Dubois Dubée, directrice du CPE de Bloc en Bloc.

« Ce centre communautaire permettra de garder des services de proximité dans LeMoyne où les espaces de bureau pour les organismes se font minces. » Josée Lacroix, directrice de Premier pas Champlain.

« Avec une grande salle accessible universellement, le centre communautaire pourra accueillir toutes sortes d’activités pouvant alimenter le sentiment d’appartenance et de sécurité de notre communauté. » Kim Tessier, coordonnatrice du Comité action populaire LeMoyne.

« L’acquisition de l’église Saint-Maxime est une première étape importante. Il reste toutefois du financement à obtenir afin de rénover et de transformer l’église en centre communautaire. Il sera donc important que tous les acteurs et actrices s’assoient ensemble pour mettre l’épaule à la roue afin de transformer l’église en centre communautaire. » Martin Boire, directeur général de la CDC AL.

« La transformation de l’église Saint-Maxime en un centre communautaire constitue une excellente nouvelle pour la population de LeMoyne. Nous sommes fiers de soutenir la réalisation de ce projet qui créera un milieu de vie dynamique et solidaire. » Edith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier.

À propos du Centre communautaire Saint-Maxime

L’acquisition de l’église Saint-Maxime et sa transformation en centre communautaire familial est un projet soutenu depuis 2016 par le CPE de Bloc en Bloc, le Comité d’action populaire Le Moyne (CAPL), la Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil (CDC AL) et Premiers pas Champlain. Ces quatre organismes ont mis sur pied le Centre communautaire Saint-Maxime dans le but d’acquérir l’église située au 158-160 rue Charron à Longueuil.

 

– 30 –

 

Pour information :

Maude Boulay, agente de développement et communication
Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil
m.boulay@cdclongueuil.org
Téléphone : 450-671-5095
2020.02.13_150 000$ pour l'achat de l'église

Série #Inspiration : Imaginer demain par l’entrepreneuriat & l’économie circulaire

À propos de cet événement

 

Imaginer demain…par l’entrepreneuriat et l’économie circulaire est le premier thème d’une série d’évènements qui a pour objectif d’inspirer les jeunes adultes intéressé.e.s par l’entrepreneuriat à activer des projets d’entreprise à impact environnemental.

Conviviale et atypique, cette soirée sera l’occasion de se familiariser avec ce nouveau concept dont tout le monde parle et à son potentiel entrepreneurial. Vous aurez la chance de rencontrer des entrepreneur.e.s sociaux et collectifs qui œuvrent à valoriser, recycler ou à réduire des déchets de différentes nature, qu’ils soient organiques ou non. Ceci dit, puisque l’industrie agroalimentaire est très importante en Montérégie, elle sera donnée en exemple pour nous inspirer des solutions croisées aux grands enjeux liés à l’alimentation. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de découvrir plusieurs richesses alimentaires encore inexploitées sur le territoire. À qui la chance 😊

Par cette Série #Inspiration, nous espérons mélanger les communautés afin d’en tirer une fortune collective. Bienvenus à tous les profils professionnels : marketing, génie, cuisine, artiste, gestion, sciences humaines, etc

Un goûter et une boisson seront servis, le tout dans un lieu inusité.

– Mini-conférence

– Courte activité de créativité avec les richesse inexploitées

– Réseautage

Programme et inscription

 

SOURCE : Page Facebook de L’Antre-temps Longueuil

En réponse à l’article de La Presse…Une publication qui fait exception, mais importante pour nous afin de mettre en lumière le travail effectué avec les partenaires, les jeunes, les parents, la communauté et toutes les personnes que nous côtoyons.

En réponse à « La provocation » de La Presse : nous sommes plus que des idées préconçues.

Une lettre ouverte en deux temps.

Chaque jour, les résidants de L’Antre-Temps entreprennent des démarches afin d’améliorer leurs conditions de vie et développer un avenir épanoui et nous y mettons beaucoup d’efforts.

Nous sommes certes des personnes complexes mais d’abord persévérantes, courageuses, déterminées, travaillantes et surtout nous avons un grand cœur et une ouverture d’esprit, ce qui nous aide à nous entraider. Oui, c’est vrai nous sommes des jeunes éprouvant des difficultés mais loin d’être déficients ou « poqués ».

Le projet d’immersion a été une réussite. Les visites des policiers ont été fort agréables, nous avons pu avoir des discussions constructives et ressentir une ambiance conviviale. Les agents de la paix jouent un rôle important, mais pour certains ils représentent une menace.

Un des témoignages est celui de Mathieu, « J’ai un préjugé que pour être une police, faut pas être intelligent ». Ce que vous échouez à expliquer est la conversation qui a eu lieu après entre le jeune et les agents qui est venu effacer ce préjugé non seulement de la pensée de Mathieu mais aussi de plusieurs autres jeunes présents.

En bref, nous considérons que l’image que vous projetez de nous et de l’immersion des policiers ne reflète pas la réalité.

Danika Daguerre et Stef-Annie Gagné Beaudry,
Résidentes de L’Antre-Temps

 

Après lecture de l’article LA PROVOCATION de Mme Touzin, plusieurs réflexions nous sont venues. Étant partenaires du projet immersion du SPAL, nous croyons que la journaliste n’a malheureusement pas cerné l’objectif principal du projet: plonger dans la réalité de différentes personnes et apprendre à les connaître. Elle aborde le projet sous le thème de la provocation. Est-ce réellement ce qui en ressort de plus pertinent? Mme Touzin passe malheureusement à côté des moments d’ouverture et d’humanité qui se sont produits entre les jeunes et les agents à L’Antre-Temps. Elle passe à côté des moments de repas allongés par l’intérêt commun d’apprendre à se connaître. Elle passe à côté de deux agentes qui se prennent au jeu d’un quiz sur la sexualité avec les jeunes et qui en apprennent autant qu’eux à certains moments. Elle néglige largement le sentiment de certains jeunes d’avoir été entendus par les agents. Elle passe à côté de moments d’humanité qui se sont passés dans ce fameux projet.

En définissant L’Antre-Temps, Mme Touzin souligne les diagnostics potentiels des jeunes hébergés et écorche les parents au passage. Elle passe à côté encore une fois de l’essence du projet: défaire les étiquettes afin de prendre contact avec l’humain qui se trouve derrière. Nous avons entendu des policiers parler de leurs prises de conscience quant à leur rôle et réaliser qu’ils perdent parfois de vue l’humain derrière l’individu avec qui ils interviennent. À notre sens, il aurait été bénéfique de faire valoir toute l’humanité qui s’est dégagée de ce grand projet plutôt, qu’encore une fois, valoriser l’écart entre les policiers et la communauté. Ce que L’Antre-Temps ressort de cette expérience est que des humains se sont rencontrés, d’égaux à égaux, et ont pu partager leur histoire au-delà de leurs étiquettes. Nous étions dans la rencontre d’un individu face à un autre. La place n’était pas au sensationnalisme.

L’équipe, la direction et le conseil d’administration de l’Auberge du cœur L’Antre-Temps Longueuil.

Communiqué : avis de nomination au poste de directrice générale

Communiqué

Pour publication immédiate

Avis de nomination 

Longueuil, le 5 février 2020 – Nous sommes heureux de vous annoncer la nomination de Caroline Lamothe au poste de directrice générale de La Croisée de Longueuil.

Madame Lamothe a une vaste expérience auprès d’organismes communautaires, et ce depuis 2001. Elle a notamment travaillé à titre d’agente de liaison à Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean et à Moisson Basses-Laurentides. Elle a été coordonnatrice communautaire au Resto-Pop Thérèse de Blainville ainsi qu’aux Pois Chics à Montréal. Par la suite elle a œuvré comme directrice adjointe aux Relais communautaires de Laval.

Madame Lamothe est connue sur la Rive-Sud depuis quelques années puisqu’elle y a travaillé à titre de directrice au Comité Action Populaire Lemoyne et comme directrice générale à La Bouffe du Carrefour de Saint-Hubert.

Le conseil d’administration est fier de pouvoir compter sur le savoir-faire et le savoir-être de Madame Lamothe; ses qualités humaines, son leadership, sa compréhension de l’écosystème ainsi que sa capacité à ressauter font d’elle un atout de taille vers la réalisation de la Mission de La Croisée de Longueuil.

Si vous désirez en savoir plus sur l’organisme visitez son site internet au    http ://www.lacroiseedelongueuil.qc.ca/

 

–30–

Source :

Hélène Bergeron, présidente du conseil d’administration de

La Croisée de Longueuil (514) 377-0066

Notre Mission : « Promouvoir l’autonomie des gens de la communauté par

la socialisation, l’intégration et le développement du sentiment d’appartenance »

communique-presse-croisée-de-Longueuil

Calendrier des séances d’information du programme Emplois d’été Canada 2020

Programme Emplois d’été Canada (EÉC) 2020

Savez-vous que…..

Le programme Emplois d’été Canada (EÉC) accorde une aide financière à des organismes sans but lucratif, à des employeurs du secteur public ainsi qu’à des petites entreprises du secteur privé comptant 50 employés ou moins afin qu’ils créent des possibilités d’emplois d’été pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans.

La période de présentation des demandes pour le programme EÉC est maintenant ouverte et se déroulera du 30 janvier au 24 février 2020.

Afin de soutenir les demandeurs, les équipes des agents principaux de développement et des agents de programme de Service Canada de la région du Québec offriront des séances d’information, en français et en anglais, sous forme de webinaires (téléconférences web) d’une durée de 60 minutes.  L’objectif de ces séances d’information est de fournir les renseignements généraux sur le programme EÉC 2020.

Auto inscription aux séances d’information !

Le nombre de places est limité, nous vous invitons à vous inscrire rapidement, car aucune liste d’attente ne sera proposée.

Nous vous faisons parvenir le calendrier des séances webinaires prévues cette année. Veuillez choisir la plage horaire qui vous convient en cliquant sur l’hyperlien correspondant et, une fois sur la plateforme, en répondant aux questions suivies d’un astérisque.

Une confirmation courriel vous sera transmise une fois votre inscription complétée. Il est important que vous conserviez ce courriel de confirmation, car il vous servira à la séance webinaire et à la téléconférence le jour venu.

**Notez que pour une écoute optimale il se peut que vous deviez prévoir l’utilisation de haut-parleurs ou d’écouteurs.

 

Calendrier des séances webinaires :

Date Heure / langue Lien pour inscription
Lundi 10 février 2020 13h30 à 14h30/

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=e8b44ee426dc0ba1a8324902e503e6c3e
Mardi 11 février 2020  

10h00 à 11h00 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=ee546521f6047cc5abf524d0684233c1b
14h00 à 15h00 /

en anglais

https://gts-ee.webex.com/gts-ee/onstage/g.php?MTID=e49d12f1bebd36b17efd4ac040bd0435f
Mercredi 12 février 2020 9h30 à 10h30 /

en anglais

https://gts-ee.webex.com/gts-ee/onstage/g.php?MTID=e38d6fb980be82b6cf5794ff434f8dbe0
Jeudi 13 février 2020  

9h30 à 10h30 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=e4e84c26375a0bc4714bf7a21b7fdf2d1
13h30 à 14h30 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=ebbf93b197d71f9502e645fbfd3199836
Vendredi 14 février 2020 11h00 à 12h00 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=ed14f325afdf9b053f3f33c71163a592b
Lundi 17 février 2020 12h30 à 13h30 /

en anglais

https://gts-ee.webex.com/gts-ee/onstage/g.php?MTID=e596253b726ffce1240e6521368b075b3
Mardi 18 février 2020  

10h00 à 11h00 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=e72e9b94ddac4e498680b0c6342892fc9
14h00 à 15h00 /

en anglais

https://gts-ee.webex.com/gts-ee/onstage/g.php?MTID=ec6d77777566d952bf3d0960bdb48f24f
Mercredi 19 février 2020 12h00 à 13h00 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=e327ec08f37969c2c636c0a897437ac7c
Jeudi 20 février 2020 10h00 à 11h00 /

en français

https://gts-ee.webex.com/gts-ee-fr/onstage/g.php?MTID=e384cb86e759a7abe06b7a0ebc1c72be2

 

Vous trouverez l’information du programme Emplois d’été Canada sur le site web suivant : https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/financement/emplois-ete-canada.html

Pour toute question au sujet de ces séances d’information, nous vous invitons à nous contacter au QC-PROG@servicecanada.gc.ca.

Parler du suicide, sauve des vies

Source : Carrefour le moutier

Communiqué 

Longueuil, 4 février 2020 – En cette 30e Semaine de prévention du suicide, qui se déroulera du 2 au 8 février 2020, sachez que le fait d’aller à la rencontre de l’autre, de tenter de comprendre son désarroi, de briser le silence, est souvent libérateur pour la personne en détresse.

Si l’un de vos proches vit une période difficile, que son comportement a tendance à changer et que vous avez de la difficulté à le reconnaître, pour mieux vous guider, voici quelques informations issues de bonnes pratiques en lien avec la prévention de la détresse :

– Établir le lien avec la personne, en l’encourageant à parler de ses préoccupations ;

– Soulignez que vous êtes présent et à l’écoute d’elle. Partagez vos craintes, validez vos perceptions, prenez la personne au sérieux ;

– Osez poser des questions, sans jugement, et demander si la personne a des idées suicidaires. Le développement et la fixation des idées suicidaires sont des signaux d’alarme précédant le passage à l’acte. Elle se présente quand la souffrance est devenue trop grande et que la personne n’arrive pas à la diminuer avec les moyens qu’elle connait déjà.

Avec ce qui vous est confié, gardez à l’esprit que vous n’êtes pas seul. Si vous ou l’un de vos proches êtes concernés, contactez sans frais, partout au Québec, le 1-866-APPELLE (277-3553). Par ce numéro, vous êtes en lien avec la ressource de votre région, 24h par jour, 7 jours sur 7. Elle pourra vous aider.

Rappelons-nous que la détresse est parfois dissimulée et qu’il n’est pas toujours facile de détecter des signes apparents. Entreprendre le dialogue devient un des moyens privilégiés.

Sur la Rive-Sud, le service d’accueil, d’écoute et de référence du Carrefour le Moutier, un organisme communautaire en prévention de la détresse, est également une ressource disponible et ce, pour toutes difficultés auxquelles vous êtes confrontées et pour lesquelles vous souhaitez parler. De plus, face à la détresse d’autrui vous avez à cœur le souci de jouer un rôle actif ?  Sachez qu’il est possible de se former dans le cadre de son Réseau Sentinelles.

D’ailleurs, le Carrefour le Moutier et son Réseau Sentinelles, pour souligner cette semaine, tiendra un atelier-conférence intitulé  «  Continuer d’y croire ». À une époque où plusieurs d’entre nous sommes touchés par la dépression, l’anxiété ou d’autres vulnérabilités, comment faire pour continuer de conserver l’espoir que tout est possible. Animé par Evelyne Campeau, intervenante et formatrice au Centre de crise l’Accès, cet activité gratuite et se tiendra le 13 février à 18h30 au Centre culturel Jacques-Ferron (100, rue Saint-Laurent Ouest, Longueuil – salle Raymond-Lévesque; inscription auprès du Carrefour le Moutier).

Personne n’est à l’abri de la détresse psychologique ou sociale…  Demander de l’aide n’est pas toujours facile, toutefois il s’agit d’un premier pas en soi … et vers soi.

 

-30-

Source :  Audrey Marcil
Coordonnatrice des services en prévention de la détresse et formatrice
450 679-7111 ; preventiondetresse@carrefourmoutier.org

Adhésion à l’ATTACA

Êtes-vous membre de l’ATTACA?
Avez-vous renouvelé votre adhésion?

Si vous n’êtes pas membre, nous vous invitons à consulter notre site web pour connaître la marche à suivre et prendre connaissance de la déclaration de principe; l’adhésion se fait en ligne!

Si vous n’avez pas renouvelé votre adhésion, nous vous invitons à le faire, afin de permettre à l’ATTACA de poursuivre ses travaux!

Comment payer ma cotisation?

Le taux de cotisation annuel minimum a été fixé à 12,00$ (minimum prévu par la Loi sur les syndicats professionnels). Il est suggéré de verser une cotisation selon votre revenu: cliquez ici pour consulter les taux de contribution suggérés.

Les cotisations peuvent être payées par chèque, au nom de l’ATTACA, et envoyé à l’adresse suivante: 9405, Sherbrooke Est, bureau 538, Montréal, H1L 6P3

Les cotisations peuvent aussi être faites par virement Interac, à info.attaca@gmail.com. Comme réponse à la question Interac que vous devez mettre, svp inscrire l’année en cours (en chiffre). Si le virement n’est pas fait en votre nom, svp indiquer votre nom à la case Raison.

Nous encourageons fortement les organismes à prendre en charge la cotisation annuelle des membres de leur équipe de travail

Échéancier

Les cotisations sont payables dès maintenant et seront valides jusqu’au 31 août 2020. Nous vous invitons à faire votre paiement rapidement afin de donner à l’ATTACA les moyens de réaliser le plan d’action adopté.

Les Mercredis en transition 2020

Source : Ciel et Terre

Les Mercredis en transition 2020 : agir ensemble pour
des collectivités vertes, solidaires et résilientes

L’organisme environnemental de la Rive-Sud Ciel et Terre et le mouvement citoyen Rive-Sud en transition (Alerte Pétrole Rive-Sud) invitent les citoyen.ne.s à participer à des rencontres mensuelles visant à développer des projets pour rendre nos collectivités plus vertes, plus solidaires et résilientes.
Quand :             Le dernier mercredi du mois, sauf en juin (le 10) et en décembre (le 16) relâche juillet et août. (29 janvier, 26 février, 25 mars, 29                                      avril, 27 mai, 10 juin, 23 septembre, 28 octobre, 25 novembre, 16 décembre.)
Heure :              De 18 h 15 à 20 h 30

Lieu :                 Salle Jean-Marc Desgents, bibliothèque Georges-Dor, 2760 chemin de Chambly, Longueuil

Première rencontre : le 29 janvier
thème : urgence climatique – rêver pour réinventer ensemble nos façons de vivre

Vous pouvez apporter votre lunch. Un léger goûter sera offert, ainsi que du thé et des tisanes.

Que seront devenus nos quartiers  dans un avenir sans pétrole et respectant les limites de la planète?
Que seront nos modes de déplacement, notre agriculture, notre alimentation, notre économie locale?
Comment le pouvoir citoyen se sera-t-il développé?
Comment la nature aura-t-elle repris son équilibre?
Comment aurons-nous fait face aux conséquences des bouleversements climatiques sans oublier les plus vulnérables?
Comment nos milieux de vie pourront-ils mieux répondre aux besoins des différents groupes sociaux?

En somme, que seront devenus nos milieux de vie une fois réussie la transition (écologique, politique, économique et sociale)?

 

Pourquoi joindre un mouvement de transition ?
Pour participer à conserver une planète viable et juste en œuvrant collectivement vers la sobriété heureuse.

Qu’est-ce que la transition ? C’est un mouvement international vers un monde meilleur qui vise autant la protection des bases de la vie sur la planète (climat, air, eau, terre, biodiversité) que la justice sociale, en passant par une plus grande démocratie et un renouvellement du système économique. Les décideurs politiques et économiques ont un rôle important à jouer mais chaque citoyen.ne porte aussi une responsabilité et peut agir. Toutefois, les actions individuelles ont leur limite. C’est pourquoi les « Initiatives de transition » dans le monde impliquent la participation collective des citoyen.ne.s pour agir concrètement dans leurs milieux de vie.
Pourquoi la transition est-elle nécessaire ? Urgence climatique, diminution de la biodiversité, pollution et surexploitation des ressources menacent les fondements même de la vie sur la planète. Parallèlement, les inégalités se creusent et les plus démunis sont les plus affectés. Notre société de consommation, nos modes de vie, le système économique, les lieux de pouvoir,  tout cela doit et peut changer. Vivre avec moins de biens mais plus de liens avec les autres et retrouver le sens de la vie et… plus de bonheur : voilà l’esprit de la transition.
Pourquoi y a-t-il « urgence » climatique ? Depuis plus de quarante ans, les scientifiques alertent le monde sur le réchauffement climatique, insistant sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) reliées aux activités humaines et particulièrement l’utilisation des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz). La désinformation à grande échelle provenant de l’industrie pétrolière et gazière nord-américaine a freiné les efforts de lutte au changement climatique. Sans compter la financiarisation de l’économie qui amplifie la croissance de la production des biens et de la consommation sans tenir compte des limites physiques de la planète. Ainsi les émissions de GES n’ont cessé d’augmenter.
Le point de bascule où l’humain ne pourra plus avoir de contrôle se rapproche dangereusement, car des boucles de rétroaction (feedback) accélérant le réchauffement menacent de s’amplifier.  Par l’exemple,  « l’effet albédo ». En Arctique, le blanc de la neige reflète les rayons du soleil. Toutefois, le réchauffement fait fondre la neige et les étendues plus foncées absorbent la chaleur du soleil, amplifiant le réchauffement qui fait fondre la neige, qui amplifie le réchauffement…  Or, il y a plusieurs phénomènes de rétroaction climatique en cour sur la planète.
La 26e Conférence annuelle de l’ONU sur le climat en novembre 2020 à Glasgow sera cruciale, tout autant que les pressions citoyennes sur les dirigeants. Mais les changements de mentalité et de modes de vie au quotidien doivent se faire également au niveau local, par et pour les citoyen.ne.s.

Pour informations : (450) 332-0682 www.ciel-et-terre.ca               infociel@ciel-et-terre.ca

Le Mois de la Justice  chez Inform’elle!

Source : FM 103.3

Inform’elle entreprend sous peu sa cinquième édition du Mois de la justice organisé par Juripop. 

Ce mois spécifique a lieu en février et durant cette période, plus d’une cinquantaine d’activités sont mises sur pied conjointement avec plusieurs organismes.

Elles servent à donner un meilleur accès à la justice à la population. Pour l’occasion,

Inform’elle va donc, une fois encore, offrir gratuitement ses sessions d’information dans ses locaux situés dans l’arrondissement Saint-Hubert durant tout le mois de février.

Parmi les sessions proposées il y a celles sur divers sujets en droit de la famille, soit de l’information sur la rupture du couple (lundi 3 février, 13 h 30 à 15 h 30), le Testament et succession (jeudi 6 février, 13 h 30 à 15 h 30) et Garde des enfants et pension alimentaire (mardi 11 février, 19 h à 21 h).

À cela s’ajoutent les séances sur la Protection des conjoints de fait (jeudi 13 février, 19 h à 21 h) et Mandat de protection et régimes de protection (Mardi 25 février, 19 h à 21 h).

Inform’elle rappelle qu’il faut réserver sa place pour ces sessions gratuites.

Inform’elle souligne aussi la Journée québécoise de la médiation familiale prévue le 5 février 2020 en diffusant en ligne de l’information concernant cette méthode de résolution de conflits pour un meilleur accès à la justice.

 

Ré-adhésion à campagne Engagez-vous pour le communautaire

SOURCE : Infolettre Engagez-vous ACA

 

La CDC AL a renouvelé son engagement dans la campagne Engagez-vous pour le communautaire et invite les organismes communautaires de son territoire à faire de même.

 

Qu’est-ce que c’est?

 

Engagez-vous pour le communautaire est une grande campagne nationale de mobilisation qui, depuis 2016, unit les différents secteurs de l’action communautaire autonome de partout au Québec. Elle rallie quelque 4000 groupes présents dans les 17 régions du Québec.

 

Concrètement, nous réclamons au gouvernement qu’il soutienne adéquatement l’action communautaire autonome (ACA) par l’augmentation de son financement et le respect de son autonomie, tout en réalisant la justice sociale, notamment en réinvestissant massivement dans les services publics et les programmes sociaux.

 

Le comité de coordination (COCO) de la campagne est satisfait du premier volet d’Engagez-vous pour le communautaire : « Le bilan de nos trois années d’actions a permis de constater la grande volonté du mouvement de l’action communautaire autonome (ACA) de poursuivre notre front commun visant à défendre l’autonomie de l’ACA et sa mission de transformation sociale, de même qu’à améliorer le filet social par un meilleur financement des services publics, des programmes sociaux et des groupes communautaires autonomes. »

 

On continue…!

 

Cependant, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour atteindre un financement à la mission suffisant de même qu’une indexation annuelle des subventions selon la hausse des coûts de fonctionnement.

 

Selon le COCO de la campagne, « les 4000 organismes d’action communautaire autonome ont besoin de 460 millions de dollars de plus, par année, pour financer adéquatement la réalisation de leur mission, et ce, au plus tard d’ici le budget 2022. »

 

Maintenant ou jamais!

 

Il est impératif  de continuer d’appuyer la campagne puisque la conjoncture actuelle présente une belle opportunité de faire des avancées majeures pour l’ensemble des secteurs de l’action communautaire notamment avec les travaux entourant le nouveau Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC),

Comment ré-adhérer?

 

Engagez-vous pour le communautaire demande maintenant un engagement formel de la part de vos instances (conseil d’administration, assemblée générale, etc.).

 

Voici le formulaire ainsi que la trousse de ré-adhésion.

 

 

 

Partagez!

 

La campagne Engagez-vous pour le communautaire a de nombreux outils pour rendre visible ses actions et ses revendications comme la photo ci-haut.

 

Consultez la trousse.

 

Faites comme nous. Partagez votre engagement!