Collectif pour un Québec sans pauvreté

Source : Infolettre TNCDC

Aux membres et allié(e)s la campagne 5-10-15,

Le gouvernement s’apprête à annoncer l’augmentation du taux du salaire minimum qui sera applicable au 1er mai prochain. Parce que travailler au salaire minimum rime encore et toujours avec pauvreté, la campagne 5-10-15 considère que le gouvernement doit porter le salaire minimum à 15 $/h, le plus rapidement possible.

Si vous partagez cet avis, écrivez à votre député∙e pour lui demander de faire pression auprès du gouvernement, tout particulièrement auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Monsieur Jean Boulet : c’est lui qui doit annoncer la prochaine hausse du salaire minimum !

Comment faire ? Trois options sont possibles !

L’envoi par courriel pour les motivé∙e∙s !

  1. Utilisez la lettre qui se trouve en pièce jointe, ajoutez les coordonnées de votre député∙e, la date, votre signature et le logo de votre organisation. Joindre la lettre en pièce jointe de votre courriel.
  2. Trouvez l’adresse courriel de votre député∙e ici : https://urlz.fr/b7sW
  3. Ajoutez l’adresse du ministre Boulet à votre envoi : Jean.Boulet.TRRI@assnat.qc.ca
  4. Pour informer la campagne 5-10-15 de votre participation à cette action, ajoutez également l’adresse retour@pauvrete.qc.ca et info@cinqdixquinze.org
  5. Dans la boîte « objet » de votre courriel, inscrire : « Pour un salaire minimum à 15 $/h »
  6. Dans la boîte de dialogue, copiez-collez :

Bonjour,

Le gouvernement s’apprête à annoncer l’augmentation du taux du salaire minimum qui sera applicable au 1er mai prochain. Parce que travailler au salaire minimum rime encore et toujours avec pauvreté, les travailleurs et travailleuses au bas de l’échelle verraient d’un bon œil une hausse du salaire minimum plus substantielle que les dernières. Le gouvernement doit porter le salaire minimum à 15 $/h, le plus rapidement possible.

Au nom de _________________ et des organisations membres de la campagne 5-10-15, nous vous invitons à appuyer notre demande et à transmettre celle-ci au gouvernement.

En espérant pouvoir compter sur votre participation, nous vous prions d’accepter nos meilleures salutations.

Votre Signature”

  1. Envoyez votre courriel !

L’envoi par la poste pour les très motivé∙e∙s !

  1. Trouvez l’adresse postale de votre député∙e ici : https://urlz.fr/b7sW
  2. Utilisez la lettre qui se trouve en pièce jointe, ajoutez les coordonnées de votre député∙e, la date et le logo de votre organisation. Imprimez, signez et envoyez la lettre.
  3. Si vous le souhaitez, imprimez et envoyez la lettre au ministre Jean Boulet :

Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
425, rue Jacques-Parizeau, 4e étage
Québec (Québec)  G1R 4Z1

  1. Pour informer la campagne 5-10-15 de votre participation à cette action, en faire mention en envoyant un courriel à ces adresses : retour@pauvrete.qc.ca et info@cinqdixquinze.org

En personne pour les très très motivé∙e∙s !

  1. Trouvez le numéro de téléphone de votre député∙e ici : https://urlz.fr/b7sW
  2. Sollicitez une rencontre avec votre député∙e pour lui remettre la lettre en main propre.
  3. Pour informer la campagne 5-10-15 de votre participation à cette action, en faire mention en envoyant un courriel à ces adresses : retour@pauvrete.qc.ca et info@cinqdixquinze.org

C’est aussi simple que ça !

Solidairement,
La campagne 5-10-15

Collectif pour un Québec sans pauvreté

Source : Infolettre TNCD

Une nouvelle Soupe au caillou vient de paraître.

Au menu :

  • Crédit d’impôt pour solidarité : une demi-solution
  • Cartes de Noël 2019
  • Pannes de courant : Aide financière spéciale

Pour accéder au bulletin, cliquez sur l’adresse suivante :  http://www.pauvrete.qc.ca/document/soupe-442/

Pour le lire ou l’imprimer sans passer par le site du Collectif, téléchargez le document en format PDF ci-joint.

Bonne lecture!

 

191114-soupe novembre

Source : FRAPRU et RSIQ

Manifestation pour plus de logement social ainsi que pour la lutte à l’Itinérance le mardi 10 décembre à 13h30 à Ottawa.

Au Canada, 1,2 million de ménages locataires ont des besoins impérieux de logement et des dizaines de milliers d’autres sont littéralement à la rue. Pénurie de logements, hausse rapide et brutale des loyers, accélération du délabrement des logements déjà négligés, refuges débordants, autant de maux qui creusent le fossé entre les bien et les mal logés, voire les sans-abri.

Durant la campagne électorale, le Parti libéral du Canada s’est engagé à poursuivre les objectifs de la Stratégie canadienne sur le logement mise en place en 2017. Mais cela ne suffit pas, car l’essentiel des investissements prévus iront vers le secteur privé qui, quoiqu’on en dise, ne produit pas de logements véritablement abordables; leurs loyers sont fixés en fonction du marché et non de la capacité de payer des locataires.

Le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau a besoin de l’appui des partis d’opposition pour adopter son budget. Or, en campagne électorale, le Nouveau parti démocratique et le Bloc québécois ont pris des engagements ambitieux en faveur du logement social et de la lutte à l’itinérance. Il faut maintenant concrétiser ces promesses.

Le 10 décembre prochain, les membres du FRAPRU et du Réseau SOLIDARITÉ Itinérance Québec vont manifester à Ottawa, pour rappeler aux trois partis la gravité de la situation et pour réclamer des engagements clairs et suffisants en faveur du logement social et de la lutte à l’itinérance. On a besoin d’investissements de 2 milliards $ pour le logement social et de 50 millions $ pour une diversité d’actions pour contrer l’itinérance. C’est un minimum pour que le budget fédéral de 2020-2021 fasse véritablement avancer le droit au logement!!

Du transport gratuit est prévu à partir de plusieurs régions.  ​Il serait possible de prévoir un autobus qui partirait de la Rive-Sud. Pour réserver sa place, svp contacter Alain Bernier, organisateur communautaire au RSIQ à oc@rsiq.org, 514-715-7167 (Cell) ou 514-861-0202.

Organisée par le FRAPRU et le Réseau SOLIDARITÉ Itinérance Québec.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

LONGUEUIL, le 22 novembre 2019 – Plus d’une cinquantaine de représentantEs d’organismes communautaires de l’agglomération de Longueuil se sont réunies, à l’invitation de la Table régionale des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie (TROCM) et de la CDC AL, afin de préciser leurs besoins dans le cadre des consultations en vue d’un nouveau Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC).

Plusieurs enjeux ont été soulevés lors de cette rencontre. D’une part, le rehaussement du financement à la mission de base reste primordial, si le gouvernement souhaite que les organismes poursuivent leur rôle essentiel pour les dix prochaines années. De plus, le gouvernement doit aussi permettre aux organismes d’offrir de bonnes conditions de travail à leurs employés, en soutenant notamment l’Association pour l’assurance collective des organismes communautaires du Québec et le Régime de retraite des groupes communautaires et de femmes.

« Dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre, il est essentiel que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, fasse preuve de leadership et s’assure que le PAGAC permette réellement aux organismes communautaires de répondre aux besoins de la population, qui ne font que croître et se complexifier chaque année. » déclare Martin Boire, directeur général de la CDC AL.

Les organismes communautaires ont aussi parlé du manque de cohérence de l’intervention gouvernementale, d’une reddition de compte trop lourde, et du besoin d’une campagne nationale de valorisation de l’action communautaire, pour n’en nommer que quelques-uns. La TROCM pourra donc inclure de nombreux enjeux dans le mémoire qu’elle compte déposer d’ici le 6 décembre au ministre.

 

À propos de la CDC AL
La CDC AL est un regroupement multisectoriel d’organismes communautaires ayant comme mission d’initier, favoriser, soutenir et renforcer le développement communautaire sur son territoire dans une perspective de lutte à la pauvreté et d’exclusion sociale.

Renseignements
Martin Boire, directeur général, CDC AL
Téléphone : 450-671-5095 Courriel : m.boire@cdclongueuil.org

Attaca

SOURCE : ATTACA

Au cours des rencontres organisées par l’ATTACA, nous avons été à même de constater que beaucoup trop de groupes n’avaient pas encore pris le temps de convenir d’un contrat de travail avec leurs personnes salariées. Il s’agit pourtant d’une étape importante pour reconnaître leur travail et préciser les principes sur lesquels reposera la gestion du personnel.

 

À l’ATTACA, il a donc été décidé de recueillir les meilleures pratiques en matière de contrat de travail afin d’aider les travailleuses et les travailleurs du communautaire qui désirent se doter d’un contrat de travail ou revoir celui existant.

 

Un recueil des meilleures pratiques en matière de contrats de travail intitulé Pour un communautaire respectueux de ses travailleuses et travailleurs a donc été élaboré.

 

Lors du congrès de fondation de l’ATTACA le 4 octobre dernier, les membres ont reçu en primeur ce recueil qui est maintenant accessible pour téléchargement sur notre site web!

 

Attaca-MeilleurPratiques-Version_Web

 

Bonne lecture!

 

 

le 30 novembre prochain il y aura une friperie au CAPL au profit de l’accorderie de Longueuil, vous êtes invités à venir magasiner ou déposer vos dons. 

Vous trouverez ici la lettre commune des 3 concertations (CLVSRD, TCSFIAL, Comité Action-Inclusion) concernant la place des minorités dans les processus de priorisation ainsi que le document produit en collaboration par ces 3 concertations à l’automne 2018.

Priorisation et reconnaissance Minorités
Reconnaissance, Inclusion, Participation_ Immigration_femmes et hommes racises _ 11oct 2018_révisé par MBG

Source : Diocèse Saint-Jean-Longueuil

La Conférence religieuse canadienne organise une tournée de rencontres auprès des organismes communautaires concernant les priorités de la CRC dans les dons.

Nous croyons utiles d’informer les destinataires que leur participation à cette rencontre sera prise en compte dans l’analyse de leur dossier par le Comité de priorité dans les dons le cas échéant.

Vous seriez bien aimables de transmettre à vos membres, cette invitation qui contient les détails de la rencontre.

Aussi, vous trouverez ci-dessous, les noms des municipalités visées pour cette rencontre.

 

Invitation_rencontre_info_du21nov2019
Liste des villes

Grande discussion dans le cadre de la Journée québécoise
pour la santé et le bien-être des hommes

Le mardi 19 novembre à 14 h 30

Théâtre de la Ville, foyer de la salle Jean-Louis-Millette (180, rue De Gentilly Est, Longueuil)

Les places sont limitées ! Inscrivez-vous dès maintenant ! info@entraidepourhommes.org

1019003-EPH-Talk show 2019_VF

Source : Lien

Saint-Bruno souhaite se doter d’un portrait du développement social dans le but de bien définir ses axes d’intervention et ses actions futures. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale de l’Alliance pour la solidarité de l’agglomération de Longueuil.

Le Fonds québécois d’initiatives sociales pour la mise en œuvre de l’Alliance a octroyé à l’agglomération de Longueuil une enveloppe de 4,1 M$ pour identifier des initiatives concertées et structurantes de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale qui seront implantées par les organismes du milieu.

Sous le thème « Les conditions de vie de ma communauté, ça me concerne! », les Montarvillois sont invités à une démarche de réflexion de deux façons complémentaires :

  1. Remplir le sondage ici (lien à venir)
    Dès le 20 novembre et jusqu’au 15 décembre
  2. Poursuivre la discussion lors de la consultation publique
    Au Centre Marcel-Dulude, le 3 décembre à 18 h 30
    Ce sera l’occasion pour les participants d’exprimer leurs préoccupations face à différents enjeux, tels que la sécurité alimentaire, l’éducation, l’interculturalité, l’employabilité, le logement ou le transport.Service de garde gratuit, inscription requise dans Espace Loisir (Onglet Activités > bandeau Activités communautaires > Service de garde de la consultation publique)Déroulement
    18 h – Accueil des participants
    18 h 30 – Mot de bienvenue
    19 h – Ateliers de discussion
    20 h 15 – Séance plénière
    20 h 45 – Bilan et mot de clôture
    21 h – Fin de la consultation

Pour toute question ou pour transmettre un commentaire, écrivez-nous à l’adresse suivante : developpement-social@stbruno.ca.

Cet exercice de participation citoyenne se tient en collaboration avec la Table de solidarité de Saint-Bruno et la Direction de la santé publique du Québec.

AfficheConsultationPublique_11x17