Soutien financier additionnel au réseau des CDC : la réduction des iniquités au sein des préoccupations du MTESS

Communiqué de presse

Source : Lien

Trois-Rivières, 19 juillet 2019 – La Table nationale des Corporations de développement communautaire (TNCDC) se réjouit de l’annonce réalisée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, en ce qui concerne la réduction des iniquités dans le réseau des Corporations de développement communautaire (CDC) en octroyant un soutien financier supplémentaire de 296 006$ à douze CDC, à partir de l’année 2019-2020. 

Ainsi, cette somme additionnelle est une excellente nouvelle, mais reste toujours insuffisante pour que les CDC jouent pleinement leur rôle dans le développement des communautés. 

« Espérons que la révision du plan d’action gouvernemental en action communautaire permettra de finaliser le rattrapage financier », souligne le président du conseil d’administration, Martin Boire. 

En détail, le soutien financier supplémentaire permettra le financement d’une nouvelle CDC (CDC du Kamouraska), la réduction des iniquités au sein du réseau par le rehaussement du plancher de financement à 67 000$ et le renforcement de la capacité d’agir par l’embauche d’au moins une ressource humaine. 

De plus, la défense collective des droits est une chose très importante pour la TNCDC. En ce sens, nous sommes heureux des sommes allouées aux 252 organismes communautaires aux quatre coins du Québec. 

Défis financiers importants pour les Corporations de développement communautaire 

Les compressions budgétaires, l’abolition d’instances locales et régionales (CRÉ, CLD) et la réorganisation des services gouvernementaux (CLE, CSSS) par le précédent gouvernement a bouleversé l’écosystème du développement des communautés. Ainsi, le maintien et l’amélioration de notre capacité d’agir est notre principal défi dans le contexte où nous manquons de ressources humaines et financières. Les bonifications financières précédentes ont uniquement servi à financer les CDC nouvellement accréditées, créant ainsi différents paliers de soutien. 

Faute d’un financement suffisant, les CDC ne peuvent jouer pleinement leur rôle dans le développement des communautés. Les sommes allouées aideront tout de même à l’amélioration la qualité de vie des citoyens et des citoyennes. Nous saluons d’ailleurs la reconnaissance du gouvernement de la composition de notre réseau, notamment du fait qu’une CDC qui couvre un plan grand territoire a besoin de plus de ressources. 

À propos  

La TNCDC est un réseau national qui, par son expertise, ses actions et son assise locale, joue un rôle incontournable dans l’amélioration des conditions de vie des communautés et dans atteinte d’une plus grande justice sociale au Québec.  

Regroupant 65 CDC et plus de 2 500 organismes communautaires, elle intervient dans une multitude de domaines, notamment la santé, l’éducation, l’emploi, la défense des droits ou encore l’environnement.  

Les CDC agissent en tant que leaders du développement social et communautaire dans leur milieu. Elles offrent des services directs aux organismes communautaires de leur territoire, en plus de développer des projets à vocation sociale en partenariat avec ces organismes, les citoyens, les municipalités et les gouvernements.  

 

– 30 –

 

Pour tout renseignement :

Martin Boire, président du conseil d’administration
TNCDC
514-692-7053
m.boire@cdcal.org

Olivier Bellemare, agent de communication
TNCDC
819-840-3373
communication@tncdc.qc.ca

Participez au sondage TVRS

Ce sondage vise à mieux comprendre vos habitudes d’écoute de la chaîne TVRS.

En remplissant le sondage, vous avez la chance de gagner 500 $.

Vous avez jusqu’au lundi 29 juillet 2019 à 23 h 59 pour remplir le sondage.
Le tirage au sort sera effectué le mardi 6 août 2019 à 12 h dans les bureaux de TVRS à Longueuil. 

Vos réponses demeureront confidentielles et ne seront pas publiées.

Merci de votre précieuse collaboration.

JE PARTICIPE AU SONDAGE TVRS

Règlements du concours

Brossard consulte les citoyens en vue de sa première Politique d’agriculture urbaine

 

Avant d’entreprendre la rédaction de sa toute première Politique d’agriculture urbaine, la Ville de Brossard souhaite obtenir l’avis des citoyens, au moyen d’un sondage en ligne, sur la place que devrait prendre l’agriculture urbaine dans leur quotidien.

Le court sondage en ligne sera disponible du 13 juillet au 11 août.

Aussi, la Patrouille verte sillonnera les rues de Brossard et les événements phares de la ville cet été pour inviter un maximum de citoyens à répondre au sondage directement sur leur tablette.

Les organismes reconnus œuvrant en environnement de Brossard recevront aussi une invitation pour discuter et partager leurs idées sur le sujet. Les acteurs des institutions, des commerces et des industries de Brossard seront également consultés.

La future Politique, qui devrait voir le jour au début de l’année 2020, aura comme objectif d’encourager la mise en place d’activités et d’initiatives d’agriculture urbaine sur le territoire.

L’agriculture urbaine consiste en une variété d’activités de production d’aliments en milieu urbain, notamment la culture de plantes comestibles ou l’élevage d’animaux. Un potager en cour avant et arrière, l’élevage de poules et ruches urbaines, des serres et potagers sur les toitures, des jardins communautaires et des aménagements comestibles dans les espaces publics en sont des exemples.

Pour répondre au sondage: brossard.ca/consultations.

(Source: Ville de Brossard)

Démystifier et agir contre la crise climatique – Grève pour la planète du 27 septembre 2019

Le Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (REPAC 03-12) a élaboré une séries de 5 fiches pour démystifier et agir contre la crise climatique.

Nous vous invitons donc à prendre connaissance de ce nouvel outil et à l’utiliser dans vos activités d’éducation populaire, notamment en vue de la journée de la grève pour la planète du 27 septembre prochain.

À l’heure actuelle nous savons que de grandes mobilisations se tiendront en cette journée de grève mondiale à Montréal, Québec, Sherbrooke et Ottawa. Nous vous donnerons plus de détails à ce sujet au début du mois de septembre.

Source et lien pour télécharger les fiches

Nouveau plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire

Source : Lien

Après plus de 10 ans d’attente, le gouvernement du Québec s’apprête à élaborer un nouveau plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire. Pour cela, il lance d’importantes consultations portant sur trois thèmes: la consolidation et le développement de l’action communautaire; la cohérence de l’intervention gouvernementale; la promotion et la valorisation de l’action communautaire.

Le cahier de consultation rappelle certains aspects propres à l’action communautaire au Québec. Notre province peut compter sur un mouvement communautaire fort de 8000 organismes, dont la moitié se réclame de l’action communautaire autonome. Selon le cahier de consultation, «l’action communautaire autonome constitue un mouvement de participation et de transformation sociale aux approches larges, aux pratiques citoyennes, génératrices de liens sociaux et de cohérence sociale». Ainsi, ces organismes ne se limitent pas à offrir des services, ils travaillent aussi à ce que les droits de tous les citoyens soient respectés et tentent de transformer la société afin qu’elle soit plus égalitaire et que tous puissent s’y épanouir et y vivre dignement.

Le gouvernement du Québec, reconnaissant l’importance de l’action communautaire, finance environ 5000 organismes. Ce financement à la mission de base et le respect de l’autonomie des groupes à déterminer leurs approches et orientations sont des aspects importants de la vitalité du mouvement communautaire.

Maintenant, le gouvernement s’apprête à consulter la société afin de mettre à jour son plan d’action. Il est important que ce plan corresponde à nos aspirations collectives, qu’il soit toujours en phase avec les besoins de la société québécoise. Pour cela, il est essentiel que nous jouions tous une part active dans cette consultation.

Considérant que seuls les regroupements d’organismes communautaires peuvent déposer des mémoires, ce sera en interpellant vos organismes communautaires que vous pourrez, comme citoyen, prendre part à cette consultation.

Ainsi, aller dans votre organisme de quartier et aller à la rencontre de la coordination ou du conseil d’administration. Partagez-leur votre vision, vos souhaits, et le rôle que devrait jouer l’action communautaire pour les atteindre.

L’action communautaire est née d’initiatives citoyennes; il est donc important qu’elle reste bien ancrée dans nos aspirations collectives.

Martin Boire
Directeur général de la Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil

 

Les outils du MÉPACQ en vue des élections fédérales 2019 sont maintenant disponible en ligne ‼️

Petit guide pour mieux comprendre les enjeux des prochaines élections
 Guide d’animation d’ateliers d’éducation populaire autonome
 État de situation 2019 du Canada

Visitez notre site internet pour télécharger les outils :
http://www.mepacq.qc.ca/guide-des-elections-federales-2019/

Source : Lien

Alliance carrière travail : ** Sous-location d’un bureau, espace de location clé en main pour un an**

Les bureaux d’Alliance carrière travail situés sur Avenue Auteuil ne sont plus occupés et disponibles pour toute entreprise ou organisme qui serait à la recherche d’une nouvelle localisation.

Que ce soit pour en faire votre bureau, une clinique de tout genre, ou pour tout autre types de commerce, c’est l’endroit stratégique pour recevoir votre clientèle.

Plus nécessaire de traverser les ponts pour vous rendre au travail! Pratique!
Accès rapide aux axes routiers (autoroute 10, 30 et 132) ainsi qu’aux ponts de la Rive-Sud. Prendre note que ce bureau est situé à proximité du Terminus Panama, ainsi que d’un vaste réseau de transport en commun.

Grande salle de conférence qui peut être divisée en deux salles grâce au mur accordéon récemment installé (voir les photos).
Il y a aussi 8 bureaux fermés, une réception ainsi qu’une cuisine pour les employés.
Vaste stationnement inclus dans le loyer. En plus du loyer de base, il faut prévoir un montant de 10,55 $ le pied carré pour les frais de chauffage et de climatisation, d’éclairage, d’électricité, d’entretien de l’immeuble ainsi que les taxes municipales et scolaires. TPS et TVQ sont en sus. Étant une sous-location, le présent bail se termine le 31 octobre 2020.
Pour une location à long terme, il est possible d’obtenir un nouveau bail directement avec le propriétaire de l’immeuble.

Alliance Carrière Travail offre une sous-location d’un an, l’espace disponible est de 3 166 pieds carrés et les deux premiers mois de la sous-location sont offerts gratuitement !

Pour de plus amples informations et/ou pour une visite des lieux, n’hésitez surtout pas à communiquer avec  : 

Alliance carrière travail au : 450 462-2003

Jacques Gallant : 450-651-1079 / courriel : jacquesgallant@videotron.ca

 

Avis important : une Initiative 1,2,3 GO! a été dissout

Source : Lien

*** AVIS IMPORTANT ***

Veuillez prendre note que l’organisme Les Partenaires de la Petite Enfance de Longueuil : une Initiative 1,2,3 GO! a été dissout.

Les projets : Pinpignon, le parc intérieur, les matinées Part-âge et la communauté de pratique Attachement ont été adoptés et demeurent actifs.

La page Facebook du comité de parents pour les activités du parc intérieur et les matinées Part-âge reste disponible.

Pour toute information, prière de contacter

Louise Mandeville au 450 646-4720.

Un grand Merci à tous nos partenaires pour leur implication durant toutes ces belles années. 

Annonce de l’indexation du programme AccèsLogis : Le FRAPRU espère la réalisation rapide de milliers de logements sociaux

Montréal et Québec, le 9 juillet 2019 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par la ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, des améliorations apportées à AccèsLogis, seul programme permettant la réalisation de nouveaux logements sociaux.  Malgré la croissance rapide du prix de l’habitation, le programme n’avait pas été ajusté depuis 2009, rendant impossible la livraison de quelque 15 000 logements sociaux pourtant budgétés par les gouvernements antérieurs. La Coalition Avenir Québec avait d’ailleurs pris cet engagement auprès du FRAPRU durant la campagne électorale.

Le gouvernement concrétise aujourd’hui les sommes de 260 millions $ annoncées dans le budget du 21 mars dernier. Le FRAPRU espère qu’elles seront toutes rendues disponibles le plus rapidement possible, puisque le budget 2019-2020 étirait la planification des dépenses sur 7 ans.

Le FRAPRU apprécie particulièrement qu’il sera maintenant possible d’augmenter les subventions au loyer dédiées aux ménages les plus mal pris. Cependant, le regroupement estime que les investissements de 260 millions $ annoncés dans le budget du 21 mars, ne suffiront pas pour permettre le déblocage de tous les logements programmés.

Vu l’ampleur des besoins et l’aggravation de la situation due à la pénurie de logements qui s’installe au Québec, le FRAPRU rappelle qu’il faut non seulement accélérer la cadence dans la réalisation de ces logements et garantir tous les investissements requis, mais également lancer, sans plus attendre, des nouvelles programmations de logements coopératifs et sans but lucratif, partout où il y a des ménages éprouvant des besoins impérieux de logement.

« Le gouvernement québécois travaille sur les améliorations au programme AccèsLogis depuis au moins 4 ans. Des consultations ont été tenues pendant deux ans sur le programme », rappelle Véronique Laflamme, la porte-parole du FRAPRU.

Pour éviter d’autres ratés comme ceux connus depuis 10 ans dans le développement des logements sociaux et maintes fois dénoncés dans les dernières années,tant par le FRAPRU que par les autres regroupements du domaine de l’habitation sociale, il faut prévoir une indexation automatique des paramètres du programme à chaque année. Le regroupement promet de ne rater aucune occasion de le rappeler au gouvernement au cours des prochains mois

-30-

Source : lien 

1431, rue Fullum
Bureau 201
Montréal (Québec) H2K 0B5
Téléphone : (514) 522-1010
Télécopieur : (514) 527-3403
Courriel : frapru@frapru.qc.ca
Site Web : http://www.frapru.qc.ca

«Nos quartiers en santé, parlons-en!» : Outil d’organisation de conversations publiques et d’identification de questions destinées aux députés !

«Nos quartiers en santé, parlons-en!» est un mouvement non partisan pour parler d’un accès équitable à des environnements favorables à la santé dans toutes les communautés canadiennes!

Type de ressources : Transport actif, Sécurité et usagers vulnérables, Environnement bâti, Santé publique, Pourquoi les collectivités saines?
Type : Outil interne

Description :

La publication «Nos quartiers en santé, parlons-en!» met en lumière des chiffres essentiels en matière d’enjeux urbains canadiens : des diagnostics sur les coûts-bénéfices du transport actif et automobile, de bonnes pratiques inspirantes et des données sur l’ampleur des défis de l’équité en santé.

De quoi alimenter vos prochains débats électoraux et ateliers sur le thème des politiques urbaines! Le Réseau Quartiers verts a produit cet outil dans le cadre de la campagne fédérale de 2019, mais invite les Canadiens et Canadiennes à y recourir pour les élections à tous les paliers gouvernementaux.

Pourquoi cet outil est intéressant ?

Les campagnes électorales sont des moments clés pour discuter du développement de quartiers plus équitables et en santé. Quelles questions poser? Et sur quels chiffres s’appuyer? Cet outil fournit des données fiables et probantes, des idées de questions ciblées et des exemples de politiques inspirantes sur quatre thèmes :

  • La santé pour tous les âges
  • L’équité en santé
  • Un environnement en santé
  • Une économie en santé

Ressources lien : 

Nos quartiers en santé, parlons-en!

Référence lien :

Sources