Le revenu viable : pour une sortie de la pandémie sans pauvreté 

Alors que nos repères collectifs ont été bousculés par la pandémie de COVID-19, la présente édition du revenu viable poursuit les efforts déployés par l’IRIS depuis 2015 pour décrire un niveau de vie digne, exempt de pauvreté et adapté à la réalité québécoise. Le revenu viable est élaboré selon des critères qui peuvent être comparés à d’autres indicateurs utilisés au Québec pour le suivi des situations de pauvreté. C’est le cas notamment de la Mesure du panier de consommation (MPC), calculée par Statistique Canada, qui sert de son côté à suivre les situations de pauvreté sous l’angle de la couverture des besoins de base. Le défi de cette année est double. Le premier est technique. En effet, il s’agit d’une année de transition pour la MPC, qui est désormais calculée selon une nouvelle base, dont les seuils plus élevés mettent à jour ceux de l’ancienne base. Le second défi est d’ordre conjoncturel : comment tirer du présent contexte de crise des fils conducteurs pouvant éclairer des choix collectifs conduisant à moins d’inégalités?

 

Lire la publication

 

Source : Iris

 

 

À Longueuil, on célèbre nos aînés avec une semaine qui leur est entièrement dédiée :

La Semaine des aînés de Longueuil : du 16 au 21 mai

Au menu, une panoplie d’activités gratuites pour tous les goûts, toutes les capacités.

Conférences et activités en ligne, lectures téléphoniques d’extraits de nos plus grands auteurs québécois, défi de marche et bien d’autres activités seront au rendez-vous.

« Cette année plus que jamais, nous souhaitions offrir une programmation stimulante, variée et rafraîchissante. Que ce soit en mode virtuel ou au téléphone, nous serons heureux d’aller à la rencontre de nos aînés! » – Le comité organisateur

 Pour découvrir la programmation et pour l’inscription aux activités, rendez-vous à longueuil.quebec/aines

 Nous vous invitons à afficher l’événement sur votre page Facebook, sur votre site Web ou encore, à télécharger l’affiche ici!

Parlez-en dans votre réseau!

Programme_Semaine des aines 2021_web

pour personnes immigrantes ayant une barrière de langue, réfugiés, demandeurs d’asile et sans statuts. – 18 ans et plus
Avec  ou sans carte d’assurance maladie

Samedi 29 mai de 9h30 à 16h30

Lieu : Longueuil 1 136, boul. Marie Victorin – Brossard 9415, boulevard Leduc, suite 5 (DIX-30)

Pour information :
Vision Inter-cultures 450 646-6725 – MIRS 450 445-8777 – Possibilité de transport

Plus de détails dans l’affiche.

 

CISSSME_affiche vaccination_LR_V3

Depuis le 1er mai 2021, le taux général du salaire minimum s’élève à 13,50 $ l’heure. Ce revenu est à peine suffisant pour qu’une personne qui travaille à temps plein (35 heures par semaine) soit en mesure de satisfaire ses besoins de base.

En participant à ce sondage, vous nous aiderez à mieux comprendre l’opinion des travailleuses et travailleurs sur le montant auquel devrait s’élever le salaire minimum et les impacts qu’aurait une augmentation du salaire minimum dans leur vie.

SVP, prenez une dizaine de minutes pour répondre à nos questions et invitez un-e de vos ami-e-s, collègues ou connaissance à faire de même !

Pour accéder au sondage, c’est par ici à https://fr.surveymonkey.com/r/salaireminimum2021

Bon sondage !

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté 

Communiqué de l’organisme Entraide pour Hommes, en réaction à l’annonce gouvernementale du 29 avril 2021, concernant le financement des organismes œuvrant auprès des auteurs de violence.

Communiqué_EPH_Hausse financement_29avril2021_VF

Communiqué de presse diffusé aujourd’hui par la Direction de santé publique

Longueuil, le 29 avril 2021 – La campagne de vaccination s’accélère afin de permettre à tous les adultes qui le souhaitent de recevoir une première dose de vaccin contre la COVID d’ici le 24 juin.
À compter de demain, toutes les personnes âgées de 50 à 59 ans qui n’ont pas encore été vaccinées sont invitées à prendre rendez-vous. Les personnes plus jeunes pourront le faire par la suite selon la
cadence suivante :

À compter du 30 avril : personnes de 50 à 59 ans
À compter du 3 mai : personnes de 45 à 49 ans
À compter du 5 mai : personnes de 40 à 44 ans
À compter du 7 mai : personnes de 35 à 39 ans
À compter du 10 mai : personnes de 30 à 34 ans
À compter du 12 mai : personnes de 25 à 29 ans
À compter du 14 mai : personnes de 18 à 24 ans

Les gens doivent prendre rendez-vous sur le web à l’adresse : Québec.ca/vaccinCOVID. Ceux qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser peuvent composer le 1 877 644-4545
pour recevoir du soutien.

 

« L’ouverture de la vaccination à toute la population est une excellente nouvelle qui était très attendue. L’autre bonne nouvelle, c’est que les nouveaux cas et les hospitalisations diminuent depuis la mi-avril en Montérégie. J’invite tous les adultes qui n’ont pas encore été vaccinés à prendre rendez-vous et à continuer de respecter les mesures sanitaires. Il est encore trop tôt pour relâcher notre vigilance, car le virus circule toujours notamment dans les milieux de travail et dans les écoles et les mesures de
distanciation sociale sont efficaces pour diminuer la transmission de la maladie », fait valoir Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie.

Actuellement, quelque 458 418 Montérégiens ont déjà été vaccinés contre la COVID.

Pour plus d’information sur la COVID en Montérégie, nous vous invitons à consulter le portail https://www.santemonteregie.qc.ca/conseils-sante/coronavirus-covid-19. La santé publique publie
chaque semaine des informations ainsi que des données sur la pandémie sur sa page Facebook que vous pouvez consulter à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/DSPMonteregie/

La population invitée à se faire vacciner contre la COVID-19 - i-Centrei-Centre

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Montréal, le 27 avril 2021 – À l’occasion de l’étude des crédits budgétaires en lien avec les organismes d’action communautaire, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA), l’interlocuteur privilégié du gouvernement en cette matière, veut des engagements concrets.

Après avoir reporté la sortie de son plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC) qui était prévu pour ce printemps, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, n’a pas été en mesure de confirmer aux trois partis de l’opposition que celui-ci sera déposé d’ici la mise à jour économique. Précisons que l’objectif principal de ce plan d’action est de mieux soutenir les organismes communautaires et que le dernier remonte à 2004.

Deux raisons sont évoquées quant à la décision du gouvernement de repousser le soutien aux organismes communautaires : La pandémie et la crise des finances publiques. Or, pour Marie-Line Audet, présidente du RQ-ACA, « les organismes ne peuvent plus attendre justement parce qu’ils sont des acteurs clés de la relance post-pandémique. Ils savent qu’ils auront un rôle central à jouer afin de soutenir la population face aux conséquences socio-économiques de la crise, notamment en raison de l’accroissement prévisible de la pauvreté et des inégalités».

Alors que le gouvernement ne tarit pas d’éloges à l’égard de leur rôle essentiel dans le filet social, la quasi absence de financement récurrent dans le dernier budget a ébranlé les organismes communautaires, qui le perçoivent comme un manque de confiance.

« Le ministre dit avoir des ambitions sérieuses pour le communautaire et nous a tendu la main au lendemain du budget afin de poursuivre les travaux avec lui, précise Caroline Toupin, coordonnatrice. Il est évident que nous allons collaborer de bonne foi et que nous allons tout faire pour obtenir un plan d’action d’ici la mise à jour économique, mais à ce stade-ci, aucun moyen de pression n’est exclu par les organismes communautaires afin d’être enfin reconnus à leur juste valeur».

Le RQ-ACA représente 64 regroupements et organismes nationaux, et rejoint au-delà de 4 000 organismes luttant partout au Québec pour une plus grande justice sociale.

 

Source : Réseau québécois de l’action communautaire autonome

Attaca
Pourquoi ? Pour soutenir la mission de l’ATTACA, qui milite pour de meilleures conditions de travail dans le milieu communautaire.

Votre organisme et les membres de votre équipe peuvent également devenir membre. Il existe plusieurs catégories de membre ! Et c’est gratuit !

  1. Les membres syndiqués FSAC-CSQ (membres votants)
  2. Les membres non-syndiqués et/ou syndiqués à l’extérieur de la CSQ (membres votants)
  3. Les membres de solidarité (dont les directions et coordinations qui disposent individuellement de prérogatives patronales au sens du Code du travail :
    droit d’embauche, de sanction, de congédiement, etc.)
  4. Les membres corporatifs : Les organisations qui appuient l’ATTACA

Adhérer à l’ATTACA

Groupe prioritaire (rappel)
Comme vous le savez sans doute, l’ensemble des travailleuses et des travailleurs des organismes communautaires soutenus par le PSOC sont maintenant admissibles à la vaccination, et ce peu importe leurs groupes d’âge.
Voici un extrait du message que nous avons reçu de l’équipe PSOC à ce sujet :

Pour les organismes communautaires rattachés à d’autres ministères, il n’ont pas été inclus dans la priorité actuelle de la vaccination, car les autorités souhaitaient notamment éviter que des organismes de sports, loisirs, chorales, etc. soient priorisés car ils sont considérés moins essentiels que les organismes financés en santé et services sociaux.

La vaccination est ouverte à tous les travailleuses et travailleurs de tous les organismes communautaires financés au PSOC, qu’ils soient rémunérés ou bénévoles  (bénévoles en contact avec les usagers seulement).  Ainsi, la vaccination n’est pas réservée seulement pour les travailleuses et travailleurs en contact direct avec des personnes à risque. Elle n’est pas réservée, non plus, seulement pour le personnel rémunéré.

Une preuve d’emploi ou d’implication dans l’organisme est nécessaire pour accéder à la vaccination. Cela peut être un relevé de paye ou une lettre officielle de l’organisme confirmant que la personne est à l’emploi ou s’implique dans l’organisme.

Il nous a été confirmé par les responsables de la vaccination des 3 CISSS de la Montérégie qu’il ne sera pas demandé de preuve que l’organisme est bien admis au PSOC.

Nous vous invitons à transmettre cette information  à vos employés. Vous devrez leur fournir une preuve d’emploi mentionnant que l’organisme est financé au PSOC. Voici un modèle de lettre pour vous aider :
Information générale sur la vaccination
Si vous souhaitez en savoir plus sur la vaccination, ou si vos employés se questionnent, nous vous invitons à consulter cet outil de vulgarisation sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, du gouvernement du Québec.
Ressources humaines et vaccination 

Voici un guide fort intéressant produit par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréées sur la vaccination et ce qui est important de savoir comme employeurs et employés. Sous forme de Questions-Réponses, vous y trouverez des réponses aux questions que vous vous posez peut-être !

Communiqué de l’AUTAL

Longueuil, le 23 avril 2021. – Le 22 avril 2021, le gouvernement du Québec a annoncé l’ouverture de la vaccination aux personnes présentant des maladies chroniques qui ont moins de 60 ans et aux personnes présentant une incapacité motrice, intellectuelle, de la parole ou du langage, visuelle, auditive ou associée à d’autres sens, ou encore, liée à un trouble du spectre de l’autisme.

L’Association des usagers du transport adapté de Longueuil (AUTAL) souhaite vous transmettre des informations pertinentes concernant la vaccination de ces deux catégories de personnes.

Dans un premier temps, les personnes présentant des maladies chroniques qui ont moins de 60 ans pourront prendre un rendez-vous à compter du 23 avril 2021 à 8 h en visitant clic santé ou en communiquant au 1 877 644-4545 (sans frais), du lundi au vendredi de 8 h à 20 h ou le samedi et dimanche de 8 h 30 à 16 h 30.

Dans un deuxième et dernier temps, les personnes présentant une incapacité motrice, intellectuelle, de la parole ou du langage, visuelle, auditive ou associée à d’autres sens, ou encore, liée à un trouble du spectre de l’autisme pourront prendre un rendez-vous à compter du 28 avril 2021 à 8 h en visitant clic santé ou en communiquant au 1 877 644-4545 (sans frais), du lundi au vendredi de 8 h à 20 h ou le samedi et dimanche de 8 h 30 à 16 h 30.

Ces groupes prioritaires auront leur rendez-vous pour la deuxième dose lors de la vaccination de leur première dose.

Selon le gouvernement du Québec, l’accompagnateur de la personne ayant une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme pourra se faire vacciner en même temps si elle est présente 3 jours ou plus par semaine en soutien à son proche. L’accompagnateur doit prendre un rendez-vous à même l’inscription de son proche.

N’oubliez pas de respecter les consignes sanitaires en tout temps. Le lavage des mains, la distanciation sociale de deux mètres et le port du masque ou du couvre-visage sont des consignes à respecter même si vous recevez le vaccin contre la COVID-19.

Pour obtenir plus d’informations sur la vaccination, vous pouvez consulter la page Internet suivante :

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/deroulement-vaccination-contre-la-covid-19

Si vous prévoyez utiliser le service du transport adapté afin de vous rendre à votre rendez-vous, sachez que le Réseau de transport de Longueuil autorisera, uniquement pour la vaccination contre la COVID-19, le fait d’être accompagné par une personne à bord du véhicule du transport adapté.

 

– 30 –

Sources : Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communique-2783/