L’Observatoire de l’ACA a besoin de vous!

Dans le cadre des nouveaux travaux de l’Observatoire de l’ACA qui débutent sur le thème de l’autonomie, nous sollicitons votre aide afin de récolter la documentation existante.

Nous nous intéressons aux documents qui traitent de l’autonomie des organismes d’ACA de façon large et spécifique : définition de l’autonomie, son actualisation sur le terrain, ses retombées, les phénomènes qui la menacent, les conditions gagnantes qui la garantissent, etc.

Il peut s’agir de documents publiés (mémoire, rapport de recherche, etc.) ou de documents internes témoignant de l’état de vos réflexions sur ces thèmes (procès-verbal de rencontres de membres ou de comités, etc.).

Merci de nous faire parvenir vos documents et commentaires par courriel à Sol à info@observatoireaca.org.

 

L’Observatoire de l’ACA continue de diffuser ses résultats en lien avec les impacts de la crise de la COVID-19 sur les organismes d’ACA.

Consultez nos publications!
Invitez-nous à présenter nos résultats
de recherche dans vos instances!

Communiquez avec Julie pour organiser une présentation.

Le Pôle fait peau neuve!

Ce serait minimiser que de dire qu’on est extrêmement fiers et fébriles de finalement vous faire découvrir la nouvelle identité du Pôle de l’économie sociale de l’agglomération de Longueuil, le Pôle Agglo!

Un regroupement, une référence, un moteur d’innovation qui vise à propulser l’économie sociale encore plus loin. Redonner vitalité au mouvement collectif, d’un bout de l’agglomération de Longueuil à l’autre.

Une nouvelle identité visuelle éclatante qui correspond à sa mission, ses valeurs et sa vision. Dynamique, audacieux, mais surtout ancré dans sa communauté. Voué au développement et à la prospérité des 400 entreprises collectives qui le composent, tout en valorisant les immenses retombées sociales et économiques qu’elles produisent. Déterminé à mettre en place un écosystème de soutien fort et uni. Persuadé que l’économie sociale est un vecteur de changement!

Laissez-nous donc nous nous introduire…

Notre nouveau logo …

Notre nouveau site web …

Découvrez le www.poleagglo.ca

 

Date limite: 18 avril 2022

La date limite pour déposer un projet au Lab d’été SISMIC 2022, destiné à celles et ceux qui désirent transformer leur milieu par l’entrepreneuriat social et collectif, arrive à grands pas!

Cette année, les porteurs de projet peuvent même accéder à l’une des 3 bourses de 1000$ offertes par la Caisse d’économie solidaire Desjardins pour contribuer à l’avancement de leur projet.

Dans l’agglomération de Longueuil, ce parcours est autant pour des citoyens, des étudiants, des acteurs du communautaire, des entreprises d’économie sociale que pour des entreprises privées ou travailleurs autonomes qui voudraient se regrouper pour créer une entité collective répondant à un besoin important.

En formule estivale, ce parcours d’exploration et d’idéation en ligne permettra aux participants d’avancer leur réflexion vers une première version d’un modèle d’affaires collectif, de rencontrer les acteurs de l’écosystème et d’obtenir une bourse ‘’Émergence’’ et de l’aide technique en fin de parcours.

Téléchargez la programmation >
Téléchargez les visuels à diffuser >
Dépôt de candidature >

Des questions?
Contactez Mélissa Faucher
par courriel ou au 438-764-0176

Vous êtes curieux de connaître les projets qui auront été déposés au Lab d’été SISMIC dans l’agglomération de Longueuil? Mettez le jeudi 28 avril à votre agenda!
S’inscrire à l’événement >

Longueuil, le 4 avril 2022 – Le Fablier, une histoire de familles, membre du Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ), invite la population et les élus à suivre la 6e Semaine de l’alphabétisation populaire, qui aura lieu du 4 au 8 avril 2022. C’est durant cette semaine de célébration que le RGPAQ soulignera ses 40 ans d’existence, sous la thématique Le RGPAQ : Une famille… Un mouvement!

 

Cette 6e Semaine de l’alphabétisation populaire sera l’occasion de souligner le travail et l’engagement des groupes d’alphabétisation populaire et la résilience de leur équipe. Le RGPAQ souhaite également mettre en lumière la contribution de ses membres à l’amélioration des conditions de vie des personnes peu alphabétisées et des familles qu’ils accompagnent au quotidien par le biais notamment de l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul. Au fil des années, bon nombre d’adultes aux histoires et expériences variées ont bénéficié de cet accompagnement adapté qui a changé positivement le cours de leur vie.

 

Pour le Fablier, l’alphabétisation populaire, c’est aussi faire de l’alphabétisation familiale et offrir un milieu de vie accueillant, chaleureux et qui favorise l’implication afin de prévenir l’analphabétisme et redonner du pouvoir d’agir aux familles pour qu’elles améliorent leurs conditions de vie. Le Fablier est fier de participer activement au sein du RGPAQ, une force collective pour donner une voix aux personnes et aux familles peu alphabétisées, défendre leurs droits et porter des revendications pour lutter contre la pauvreté et l’analphabétisme !

« Le RGPAQ a contribué au fil des ans à former et soutenir notre équipe pour développer des pratiques qui soient collées sur les principes de l’alphabétisation populaire. Il nous a aussi permis de pousser nos réflexions et analyses de l’analphabétisme et de nous joindre à un mouvement pour revendiquer un financement à la hauteur de nos besoins et le respect de notre autonomie », souligne Sonia Desbiens, coordonnatrice du Fablier.

 

 

C’est donc dans une optique de reconnaissance et de célébration que des capsules vidéo présentant les organismes membres du RGPAQ seront dévoilées sur sa page Facebook, tout au long de cette Semaine de l’alphabétisation populaire.

 

« Ces vidéos, toutes aussi uniques les unes que les autres, marquent le début d’une nouvelle décennie remplie d’espoir, d’ambition et de volonté à poursuivre notre mission collective. La grande famille du RGPAQ, c’est un mouvement qui lutte contre l’analphabétisme, la pauvreté et l’exclusion sociale depuis des décennies ! Et nous tenons à remercier toutes ces femmes et tous ces hommes qui y ont contribué avec passion et détermination » souligne la coordonnatrice du RGPAQ, Caroline Meunier.

 

Parce que l’alphabétisation populaire, c’est bien plus que des mots!

Dès le 4 avril 2022, rendez-vous au www.facebook.com/rgpaq et au https://www.facebook.com/LeFablier

 

Pour contribuer à faire connaître la Semaine, utilisez le mot-clic : #SemaineAlphaPop

 

À propos du Fablier

Établi à Longueuil depuis 1996, le Fablier offre aux parents et aux enfants âgés de 0 à 12 ans de son territoire des activités d’alphabétisation familiale dans un milieu de vie chaleureux, visant à accompagner les parents dans leur rôle de premier éducateur et à les outiller afin de prévenir l’analphabétisme. Pour en savoir plus sur le Fablier, consultez notre site internet au www.lefablier.org

 

– 30 –

 

Renseignements

Source : Sonia Desbiens

Coordonnatrice, Le Fablier

(450) 616-0620

JeMe Cultive un avenir est un projet de réinsertion sociale et d’employabilité  du programme Jeunes en mouvement par emploi Québec.

Nous procédons présentement au recrutement pour notre nouvelle cohorte qui débutera le 11 avril 2022.

Si vous connaissez une personne âgée de 16 à 30 ans, vivant ou ayant vécu des difficultés quelconques, qui désirerait faire un pas vers son indépendance et qui possède une volonté de travailler sur soi, n’hésitez pas à nous contacter en appelant directement au 450 677-8918 poste 228 ou en communiquant par courriel employabilite@lacroiseedelongueuil.qc.ca.

Le Consortium en développement social de la Mauricie relance la Campagne de communication et mobilisation Allocation-logement.

En cette période où la hausse des prix fragilise pour plusieurs le budget logement, de pouvoir bénéficier d’une allocation pouvant aller jusqu’à 100 $ par mois (basée sur des critères d’admissibilité) peut permettre de diminuer une partie du stress financier.

Si nous partageons ensemble ces informations, ce geste solidaire peut faire la différence dans la vie d’une personne, d’une famille.

Le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (CRE Montérégie) et Développement social Saint-Hubert (DSSH) vous invite à participer à la démarche « Pour ma MOBILITÉ je m’ACTIVE » qui vise à créer un lieu d’échange et de partage d’idées autour de la mobilité active.

La première activité aura lieu sur la plateforme Zoom le 14 avril à 19h. Nous identifierons les obstacles au déplacement à pied et à vélo dans le quartier Laflèche à Saint-Hubert. Votre présence est indispensable puisque vous connaissez les réalités de votre quartier mieux que quiconque.

Pour s’inscrire au 14 avril:
Pour le sondage sur les enjeux de mobilité:


DEUX NOUVEAUX CAHIERS

L’Observatoire de l’ACA continue de diffuser ses résultats sous la forme de cahiers thématiques dont 2 nouveaux sont maintenant accessibles en ligne sur le site Web.

SÉRIE COMPLÈTE DE 13 CAHIERS THÉMATIQUES 

 

Avec la publication de ces deux derniers cahiers, l’ensemble des résultats sur les impacts de la COVID-19 sur les groupes de base sont maintenant disponibles dans une série de 13 cahiers thématiques :
  • Un premier cahier, intitulé Une longue crise vécue en différentes phases récapitule les expériences vécues par les organismes communautaires lors des différentes phases de la crise et introduit les thématiques abordées dans les autres cahiers.
  • Une série de trois cahiers présentent les impacts de la crise sur les populations du point de vue des organismes communautaires.
  • Cinq cahiers portent sur les impacts de la crise sur les actions des organismes (accessibilité, gestion du risque, adaptation des activités et de l’action bénévole) et sur leur vie associative et démocratique.
  • Une série de deux cahiers s’intéressent aux impacts de la crise sur le financement de l’ACA.
  • Finalement, une série de deux cahiers explorent les impacts de la crise sur les relations externes des organismes communautaires.

SOURCE : Infolettre TNCDC

Jeudi 24 mars 2022

Animés d’un grand sentiment de reconnaissance, les élus réunis mardi lors de la séance du conseil de ville ont procédé à l’adoption de 17 ententes à intervenir avec autant d’organismes longueuillois dans le cadre du Programme de soutien au développement social de Longueuil. Se partageant 400 000 $ provenant du Fonds de développement social, les 17 organismes pourront réaliser des projets visant à répondre aux besoins des populations vulnérables du territoire, notamment en matière de soins de santé et de services aux familles ainsi que pour briser l’isolement, favoriser de saines habitudes de vie et soutenir les victimes d’agressions à caractère sexuel.

Image Communiqué de presse

« Reconduit en juin dernier, le Programme de soutien au développement social vise à soutenir des projets rassembleurs qui contribuent à la vitalité de notre communauté, à l’amélioration des conditions de vie pour les personnes vulnérables et à l’inclusion de toutes et tous. Pour notre administration, il était naturel de poursuivre ce programme, particulièrement dans le contexte pandémique exceptionnel que nous connaissons : la crise ayant fait ressortir les fragilités existantes de plusieurs populations à risque. Cette aide financière permettra à nos organismes de bonifier leur offre, pour faire de notre communauté un endroit encore plus humain et bienveillant », a mentionné la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier.

En créant ce Programme, la Ville souhaite maintenir et renforcer son engagement envers le développement social, en cohérence avec ses partenaires. L’édition 2021-2022 du Programme a pour objectifs de :

  • Soutenir les organismes de la communauté longueuilloise œuvrant auprès des populations en situation de vulnérabilité;
  • Renforcer les capacités individuelles et collectives des organismes à agir sur des enjeux sociaux du territoire;
  • Encourager l’innovation sociale, notamment par la mutualisation de services et les collaborations entre différents domaines du développement social;
  • Développer la résilience de la communauté;
  • Assurer le maintien des capacités des organismes admissibles à offrir des services;
  • Contrer les effets psychosociaux et économiques de la pandémie affectant les populations vulnérables.

À l’automne 2021, 30 organismes ont soumis des demandes de projets. Après une analyse rigoureuse, effectuée par un comité indépendant,17 d’entre eux ont été retenus. Selon les critères d’admissibilité, les contributions financières pouvaient varier entre 5 000 $ et 25 000 $ pour un projet individuel et entre 10 000 $ et 40 000 $ pour un projet concerté.

Organisme Projet retenu Aide financière
La Croisée de Longueuil Service aux familles plus (bonifier l’offre de service aux familles et améliorer la qualité des services aux enfants) 25 000 $
Abri de la Rive-Sud Soins de santé communautaire aux personnes en situation de vulnérabilité (implanter un service d’infirmerie) 25 000 $
Association des parents et des handicapés de la

Rive-Sud métropolitaine

Transform’art (organiser un ensemble d’ateliers de médiation culturelle pour les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble de l’autisme) 25 000 $
Les Habitations Paul Pratt Familiariser les aînés à l’usage des ressources numériques (outiller les aînés sur l’utilisation adéquate des ressources numériques émergentes pour briser l’isolement) 25 000 $
Centre communautaire

des aînés et aînées

de Longueuil

Un peu de chez nous, chez vous! (offrir du soutien psychosocial personnalisé aux aînés vivant à domicile et aux ressources environnantes) 25 000 $
Alphabétisation Iota AlphaClic (offrir de la formation en littératie numérique adaptée à des personnes peu alphabétisées ou aux personnes aînées) 25 000 $
La Ligue de soccer mineur de Longueuil Soccer inclusion CSL, Saint-Jean-Vianney (développer, structurer et pérenniser l’accès à la pratique du soccer pour les résidents issus d’un milieu défavorisé) 25 000 $
Association de football Greenfield Park Packers Initiation au football et cheerleading (offrir l’opportunité à des jeunes issus de familles à faible revenu de découvrir une activité sportive différente) 25 000 $
Envol, Programme d’aide aux jeunes mères Hop la vie! (offrir des ateliers d’art-thérapie et de musicothérapie aux enfants en milieu de garde ainsi qu’aux enfants d’âge scolaire) 21 660 $
Le Fablier, une histoire de familles Familles en action! (organiser des rencontres familiales collectives dans le cadre d’une approche d’éducation populaire et de mobilisation) 25 000 $
Association d’informations en logements et immeubles adaptés (AILIA) Pour une relance des logements adaptés (répertorier et réaliser une catégorisation sommaire des logements locatifs adaptés dans le but d’en faire la diffusion auprès des personnes handicapées) 25 000 $
Centre des femmes

de Longueuil

Pour un CALACS dans la Ville de Longueuil! Phase 2 (poursuivre les démarches d’implantation du CALACS et offre d’un service d’intervention destiné aux jeunes filles et femmes victimes d’agressions à caractère sexuel) 40 000 $
La Maison de Jonathan Place à l’activité physique à la Maison de Jonathan (acheter et installer des équipements pour l’extérieur et l’intérieur pour l’activité physique) 5 064 $
Entente pour la solidarité, l’entre-aide et l’amitié –

Rive-Sud

Cuisine Éco! Une cuisine communautaire saine et diversifiée au service de la communauté immigrante à Longueuil (mettre sur pied une cuisine communautaire permettant de préparer des plats adaptés aux goûts et coutumes de la clientèle immigrante) 25 000 $
Répit Aînés Montérégie Offrir du répit aux aînés anglophones de Longueuil vivant sous le seuil de faible revenu (poursuite du projet pilote visant à octroyer un service de répit à coût modique aux proches aidants anglophones) 22 176 $
Santé mentale Québec – Rive-Sud Vivre avec une personne anxieuse (offrir des ateliers permettant aux personnes souffrant de troubles anxieux de développer la bienveillance) 18 100 $
La Maison de la Famille LeMoyne Club de course « Les loups de LeMoyne » phase 2 (consolider le club de course et ajout du groupe d’âge 12-14 ans) 18 000 $

« À Longueuil, ce sont près de 500 organismes communautaires qui enrichissent au quotidien notre société. Qu’ils œuvrent en culture, en sports, en loisirs ou en aide à la personne, ils transforment la vie de nombreuses familles, hommes, femmes et enfants. Je suis heureuse de voir 17 de ces organismes recevoir une aide financière qui leur permettra de continuer à resserrer les liens au sein de notre communauté. C’est notre façon de les encourager dans la poursuite de leurs missions essentielles. Toutes les élues et tous les élus du conseil de ville joignent leur voix à la mienne pour les remercier chaleureusement », a conclu Marjolaine Mercier, membre du comité exécutif responsable de la vie communautaire.

Longueuil, 24 mars 2022 – Après plus de 4 ans de travail acharné et une subvention de la Ville de Longueuil, les membres du CAFAL (Comité d’actions féministes de l’agglomération de Longueuil) sont fières d’annoncer la venue d’un nouvel organisme communautaire autonome sur le territoire.  Le CALACS Longueuil (Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) voit enfin le jour.

C’est en effet hier après-midi que s’est tenu la première Assemblée générale du CALACS de Longueuil inc. Ce sont plus d’une soixantaine de membres et d’observatrices qui se sont rassemblées pour cet événement d’envergure. Lors de cette assemblée, les membres ont pu adopter les règlements généraux du CALACS Longueuil, élire la première collective et prendre connaissance de tout le travail accompli au cours de ces années.

 

Le CALACS Longueuil est un organisme par et pour les femmes.  Il a comme principal mandat l’accueil, le soutien et l’accompagnement des femmes et toute personne s’identifiant comme femme de 14 ans et plus ayant vécu une agression à caractère sexuel. Aussi, il a aussi comme mandat d’informer et de sensibiliser la population à la violence sexuelle, de susciter la réflexion sur les inégalités et les iniquités entre les femmes et les hommes ainsi que d’organiser et de participer à des activités de préventions et des actions qui visent à mettre fin à toute forme de violence envers les femmes.

Beaucoup de travail reste à faire, mais la création de cette ressource est un pas de géante pour les survivantes de notre territoire! Le CALACS Longueuil espère pouvoir recevoir ses premiers appels d’ici la fin juin 2022 et offrir ses services à cette période.

N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook !

CAFAL – Comité d’actions féministes de l’agglomération de Longueuil

@FeministesLongueuil

-30-

Pour informations : Sophie Tétrault-Martel 450-670-0111 poste 4

Sylvie Langlais 450-670-0001 poste 207

cafalongueuil@gmail.com