Appui demandé aux membres du Comité Ville sans racisme et discrimination de Longueuil (CLVsSRD) et leurs partenaires

,
Le Comité Longueuil Villes Sans Racisme et Discrimination (CLVsSRD) s’inquiète de la fermeture du Centre Justice et Foi et de la mise à pied de ses employé.es. Le Centre Justice et Foi a été un acteur incontournable pour la réflexion sur le Vivre-Ensemble au Québec et il a nourri de par ses publications et ses activités, plusieurs des actions du CLVsSRD. Nous souhaitons informer notre communauté par rapport à cette triste situation ainsi qu’exprimer notre solidarité envers les employé.es mis à pied. Nous vous invitons à lire et à signer la lettre ci-bas. Merci de votre solidarité !
 
Message important du Comité de soutien aux employé-es mis à pied du CJF.
 
 Nous vous serions reconnaissants de diffuser à d’autres svp. 

La suspension abrupte des activités du Centre justice et foi (CJF) et la mise à pied cavalière de son personnel, sans justification valable, le 21 mars dernier, suscitent la consternation. Cette décision du conseil d’administration a de graves conséquences pour les employé-es et pour tout ce qui compose le CJF : la revue Relations, le secteur Vivre ensemble, le volet sur l’avenir du christianisme social.

 

Si vous avez à cœur tout le travail important réalisé par l’équipe du CJF mise à pied ou si vous voulez exprimer votre désaccord avec le traitement inacceptable des travailleuses et travailleurs ou si vous croyez à l’importance de garder des espaces citoyens et démocratiques sur les enjeux sensibles que traversent le Québec, montrez votre appui sans tarder afin de dénoncer l’injustice qui lui est faite et qui heurte frontalement les valeurs de justice sociale portées jusqu’ici par le CJF. Toutes et tous sont invité-es à signer la déclaration (lectorat et abonné-es de Relations, lectorat du webzine de VE, citoyen-nes, professionnel-les, directions d’organismes, acteurs de différents milieux, etc.) et à faire un don.

Dans un contexte de hausse des loyers et du coût de la vie, la perte abrupte de revenus peut vite devenir intenable, même en ayant accès à l’assurance-emploi, les employé-es mis à pied ont besoin de votre soutien.

Rendez-vous à l’adresse : soutenonslesemployesducjf.org

Vous y trouverez la liste des 45 premiers signataires de la déclaration, les instructions pour faire un don, une section Médias et d’autres suggestions d’appuis possibles.

Si vous avez déjà fait un autre geste (envoi d’une lettre au CA du CJF, lettre ouverte dans les médias, etc.), il est important de continuer et de signer aussi cette déclaration svp.

Sur Facebook, nous vous invitons à suivre la page Solidarité avec l’équipe du Centre justice et foi et à réagir et commenter lorsqu’il est question de ce sujet.

Merci de diffuser dans vos réseaux svp, en invitant d’autres personnes à signer la déclaration et à faire un don. Faire connaître publiquement votre appui autant que possible est important pour que cette initiative rayonne.

Merci de votre solidarité!

Le Comité de soutien aux employé-es mis à pied du Centre justice et foi