Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) lance aujourd’hui la phase 2 du projet Sous les pavés, qui vise à déminéraliser à la main et de manière participative 18 espaces publics ou à vocation communautaire dans 10 régions du Québec d’ici 2024.

Pour engager concrètement les communautés dans les solutions d’adaptation aux changements climatiques, le CEUM lance un appel à candidatures du 9 juin au 9 juillet 2021 pour recruter de nouveaux leaders de la déminéralisation participative au Québec.

Le projet vise à ce que les communautés développent leurs capacités d’intervention en matière de déminéralisation, pour une meilleure gestion des eaux pluviales et un milieu de vie plus résilient face aux changements climatiques. La démarche engage activement tant les propriétaires, les organisations et entreprises locales que les citoyens à transformer collectivement des sites asphaltés en lieux frais, conviviaux et verdoyants.

« Pour agir concrètement sur les impacts des changements climatiques, les milieux seront outillés et accompagnés, notamment par l’animation d’une communauté de pratique et par un appui financier pour libérer le sol de l’asphalte » mentionne Véronique Fournier, directrice générale du CEUM.

Dès maintenant, et ce jusqu’au vendredi 9 juillet, 23h59, les organismes intéressés sont invités à compléter le formulaire en ligne disponible sur le site internet souslespaves.ca.

 

Le projet est soutenu par le Groupe Banque @TD et bénéficie d’une aide financière du @gouvernement du Québec tirée du programme Action-Climat Québec, qui rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *