SOURCE : RCLALQ

Le 21 janvier prochain à 13h30, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) organise une action devant le bureau de la Régie du logement à Longueuil pour dénoncer la saison des hausses de loyer abusives. En effet, c’est en ce moment que de nombreux locataires reçoivent des avis d’augmentation de loyer.

Puisque nous sommes dans un contexte de crise de logement, l’offre locative est de plus en plus rare et les propriétaires ne se gênent pas pour demander des augmentations de loyers plus importantes. Le 19 décembre dernier, le journal Métro a d’ailleurs publié un article prédisant une situation encore plus dramatique pour la prochaine année.

Dans le cadre de cette action, le RCLALQ réclamera à la ministre responsable des Affaires municipale et de l’Habitation, Andrée Laforest, d’instaurer un contrôle obligatoire des loyers. En ce moment, le fardeau du refus d’une hausse de loyer repose sur les épaules des locataires et plusieurs n’osent pas se prévaloir de leur droit par peur de représailles de la part du propriétaire. Le RCLALQ demande un renversement de ce fardeau pour que cesse la flambée des prix des loyers. Le logement est un bien essentiel.

Rendez-vous le 21 janvier à 13h30 à la place Charles-Lemoyne du métro Longueuil (près des portes donnant accès au pavillon de l’Université de Sherbrooke). Du café et de la soupe seront servis.

*** Le RCLALQ est à la recherche de témoignages de locataires ayant reçu des hausses abusives. Si vous connaissez des personnes intéressées à témoigner, informez-en le RCLALQ à rclalq@rclalq.qc.ca ou au 514-521-7114 *** »

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *