Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate

Surveillez la parole des femmes!

8 mars 2021 – À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le CAFAL lance une série d’activités et d’actions qui viseront à rendre visible la parole des femmes autour des violences obstétricales et gynécologiques dont elles sont victimes.

Les organismes membres du CAFAL souhaitent tenir des rencontres d’information pour leurs membres sur la nature des VOG. Par la suite, des activités seront organisées pour laisser la parole aux femmes.  Nous remarquons que lorsqu’une femme ose enfin dire tout haut ce qu’elle a vécu, comment elle s’est sentie, très souvent les autres femmes présentes prennent conscience elles aussi d’avoir vécu une forme de violence. Le malaise qui demeure souvent en suspend dans leur histoire, parce que les professionnels de la santé semblent savoir tellement mieux qu’elles ce dont elles ont besoin, s’estompe lorsqu’elles sont validées dans ce qu’elles partagent.

Notre mobilisation culminera le 28 mai 2021, journée internationale d’action pour la santé des femmes, avec un grand rassemblement. Surveillez les rues de l’agglomération pour prêter l’oreille et le cœur aux récits des femmes.

Les violences obstétricales et gynécologiques (VOG), c’est quoi?

Selon le Regroupement Naissances Respectées (RNR), lorsque l’on parle de VOG, on fait allusions à des « gestes, des paroles et des actes médicaux qui vont compromettre l’intégrité physique et mentale des femmes et des personnes qui accouchent de façon plus ou moins sévère. Ces actes ne sont pas toujours justifiés médicalement, et s’opposent parfois aux données et recommandations scientifiques actuelles. De plus, ils sont souvent faits sans le consentement libre et éclairé de la personne qui reçoit les soins. Les VOG s’inscrivent dans le continuum des violences sexuelles et genrées, en lien avec la santé reproductive et sexuelle, qui sont subies par les femmes et les personnes qui accouchent ou consultent en gynécologie. Elles se déroulent tout au long de leur vie durant les consultations en gynécologie, les suivis de grossesse, les accouchements et le postpartum.»[1]

Une gradation des comportements

Les VOG sont une réalité bien présente pour les personnes qui accouchent ou consultent en gynécologie qui fréquentent les groupes partenaires du CAFAL. Nous sommes aux premières loges pour recevoir les témoignages des expériences vécues qui sont bien souvent banalisées, mais pas moins graves. Dans un système qui prend en charge le corps des femmes, qui décide pour elles, qui prône une gestion active et efficace du travail, bien des femmes vivent des violences qui oscillent entre microagressions, traitements dégradants et carrément des agressions. Pathologisation de la grossesse, blagues sur les plans naissance, commentaires désobligeants sur l’anatomie des femmes, pressions continues en faveur d’interventions après de multiples refus, se moquer de la souffrance ou la détresse nommée, procédures faites sans consentement, recours à la force physique, la liste est longue.

Le CAFAL interpelle la population, les professionnel‧le‧s de la santé, les élus, et toute personne concernée à s’informer pour mieux comprendre cette problématique afin que nous puissions travailler ensemble pour reconnaître et éliminer les VOG.

Témoignages

Vous avez vécu des violences lors d’un suivi en gynécologie ou lors de votre grossesse et souhaitez témoigner et recevoir un soutien adapté à votre expérience? Les organismes membres du CAFAL sont là pour vous soutenir dans cette démarche de dévoilement.

Pour information supplémentaire en lien avec les violences obstétricales et gynécologiques :

Kim Couture, de MAM autour de la maternité
514-572-5774 kim.couture@mam.qc.ca

Le Comité d’Actions Féministes de l’agglomération de Longueuil a été initié le 8 mars 2019 en voyant la nécessité de se mobiliser féministement dans la communauté. Il est composé de travailleuses et de citoyennes qui désirent dénoncer les différentes violences que vivent les femmes.

CAFAL-Communiqué-de-presse-8-mars-2021
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *