La crise de la COVID-19 nous a montré qu’on ne peut pas se fier au marché de l’emploi pour garantir notre bien-être et que nos filets sociaux sont insuffisants pour nous protéger de la pauvreté.
Au Québec, un programme de Revenu de base permettant de couvrir ses besoins essentiels s’est ajouté à l’aide sociale en 2023. Malheureusement, seule une minorité des 810 000 Québécois·e·s en situation de pauvreté y aura accès. Les autres sont condamnées à la pauvreté et à la maladie.
Pour assurer la dignité des personnes en situation de pauvreté, l’élargissement du Programme de revenu de base, c’est un minimum!
C’est le titre d’une lettre ouverte que nous avons envoyée aux médias pour dénoncer la précarité grandissante des femmes et la non-reconnaissance du travail des centres de femmes partout au Québec.
«Le Centre [des femmes de Longueuil] travaille depuis 50 ans à prévenir les violences faites aux femmes par la mobilisation citoyenne, la sensibilisation et l’intervention féministe. Cela fait des années que les centres de femmes exigent la mise en place de mesures pour améliorer les conditions de vie, mais il semblerait que notre travail ne soit pas reconnu comme essentiel dans la défense des droits des femmes.
Les centres de femmes doivent être reconnus comme faisant partie de la solution pour mettre fin aux violences genrées. Nous exigeons le respect de toutes les femmes et la reconnaissance des violences qu’elles vivent.»
Pour lire notre lettre ouverte 👉 https://www.centredefemmeslongueuil.org/

Pour une 14ᵉ édition, le Comité des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes lance sa campagne. Du 25 novembre au 6 décembre 2023, joignez-vous à nous pour discuter de violences économiques et pour lutter contre les violences genrées.

La précarité et la pauvreté sont des formes de violences extrêmes qui sont trop peu souvent reconnues et dénoncées. En 2023, alors que le coût de la vie atteint des sommets et que les salaires peinent à suivre l’inflation, il est plus que temps de se questionner sur ce que nous acceptons en tant que société. Il est impératif de reconnaître et de remettre en question les normes inacceptables que nous tolérons depuis bien trop longtemps :

  • Nous acceptons que des humains aient à choisir entre se nourrir ou se loger.
  • Nous acceptons que les femmes soient moins bien rémunérées et que les produits qui leur sont essentiels coûtent plus cher.
  • Nous acceptons que les travailleuses et travailleurs de la fonction publique soient exploités. Le dévouement de ces personnes qui assurent la continuité de nos services publics devrait être récompensé, mais trop souvent, elles sont sous-payées, surchargées de travail et confrontées à des conditions de travail déplorables.
  • Nous acceptons que les personnes qui ont des casiers judiciaires soient systématiquement discriminées en emploi.
  • Nous acceptons que l’accès à des services éducatifs à l’enfance soit difficile et que les parents s’appauvrissent.
  • Nous acceptons que des aînées doivent vivre dans des conditions de misère extrême et de maltraitance financière.
  • Nous acceptons que des victimes de violence conjugale ne puissent pas sortir de relations violentes par manque de moyens.
  • Nous acceptons que les personnes trans et non-binaires doivent vivre dans un climat de violence et de stigmatisation constant qui les marginalise et engendre de multiples discriminations à l’emploi.
  • Nous acceptons que plus de la moitié des Québécoises aient un salaire annuel inférieur à 30 000$ et que nos représentantes et représentants à l’Assemblée nationale s’offrent une augmentation salariale de ce montant.
  • Nous acceptons que les peuples autochtones soient toujours considérés comme des mineurs incapables de gérer leur argent.
  • Nous acceptons que des milliers de femmes sans statut soient maintenues dans des conditions de précarité extrême.

Pour en savoir plus sur la campagne et les événements des 12 jours : https://www.12joursdaction.com/

 

 

Vous avez envie d’en savoir davantage sur la mobilisation et d’échanger?En vue de la semaine d’occupation et d’éducation populaire du 15 au 22 avril, nous tiendrons un rassemblement virtuel le mardi 28 novembre de 13h à 14h30.

Joignez-vous à des organismes communautaires de partout au Québec!Ce moment collectif nous permettra de discuter de la conjoncture, de justice sociale et climatique, de mieux comprendre la campagne et s’outiller sur les actions dérangeantes comme moyen de défendre nos droits!

Pour s’inscrire, suivez le lien ici

L’accessibilité universelle (AU) se définit comme le caractère d’un produit, procédé, service, information ou environnement qui, dans un but d’équité et dans une approche inclusive, permet à toute personne de réaliser des activités de façon autonome.

 

Appliquée à l’habitat, l’AU permet à toute personne, peu importe ses capacités, de bénéficier des mêmes opportunités que le reste de la population pour se loger, ainsi que ses proches, dans un logement répondant aux besoins du ménage.

 

Au Québec, bâtissons accessible, soyons autonome à vie!

Selon l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ), seulement 1% des logements sociaux sont réservés aux personnes en situation de handicap dans l’ensemble du Québec, ce qui ne permet pas de répondre aux besoins de la population.

Les programmes en place ne répondent que partiellement aux besoins, sans parler des listes d’attentes : selon une étude de 2017, il y avait 70 000 Québécois et Québécoises qui étaient en attente d’une résidence adaptée à leurs besoins.

Nous devons agir dès maintenant pour éviter que le nombre de personnes en attente d’un logement qui réponde à leurs besoins ou que les délais pour obtenir une adaptation de leur domicile explosent.

Pour ens avoir plus sur la campagne et savoir comment l’apppuyer, rendez-vous sur le site : https://monlogementau.ca/

 

Le concours de la Semaine québécoise intergénérationnelle récompense des initiatives qui se sont démarquées pendant l’année. Il est ouvert à tous les organismes à but non lucratif, institutions ou individus ayant mis en œuvre une activité ou un projet favorisant le rapprochement entre les générations.

Chacun des six lauréats se verra remettre une bourse de 1000$, offerte grâce à la générosité de notre partenaire, la Fondation Luc Maurice.
Le projet doit avoir lieu entre avril 2023 et février 2024, de manière ponctuelle, occasionnelle ou régulière. Consultez les conditions de participation avant de vous inscrire.

Les inscriptions pour l’édition 2024 du concours ont lieu du 13 novembre 2023 au 25 février 2024.

NOUVEAUTÉ : CATÉGORIE HONORIFIQUE
Les municipalités et les entreprises privées peuvent soumettre un projet dans cette catégorie. Le lauréat ne recevra pas de bourse mais bien une distinction pour sa participation.
Les lauréats seront dévoilés lors de la Semaine québécoise intergénérationnelle (SQI).

Pour plus d’informations et vous inscrire

TROC

Le 17 janvier 2024, pendant votre heure de lunch, vous êtes invité.es à participer à une séance d’information portant sur Accompagnement Québec.

Quand : 17 janvier 2024 de midi à 13h00

Lieu : évènement en ligne (Zoom) 

Accompagnement Québec est un service gratuit et personnalisé du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) offert aux personnes immigrantes. Ce service permet notamment de déterminer les besoins spécifiques de chaque personne, dans le but de faciliter leur intégration et leur participation en français à la société québécoise.

Cette rencontre aura lieu en ligne de midi à 13h00 maximum. Il y aura une présentation d’une vingtaine de minutes suivie d’une période d’échange et de question. La présentation sera offerte par une conseillère en immigration régionale de la Direction régionale de la Montérégie du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Les places ne sont pas limitées, mais vous devez vous inscrire pour recevoir le lien Zoom.

Cliquez ici pour vous inscrire!

 

Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter. Au plaisir,

 

L’équipe de la TROC-Montérégie

En collaboration avec le JAG, organisme LGBT+, les CDC de la Montérégie et la TROC Montérégie vous convient à la Journée Arc-en-ciel qui se tiendra en virtuel / hybride le 30 janvier 2024.
Afin de dénoncer la montée de la haine envers la communauté LGBT+ et en soutien au JAG, nous invitons les organismes communautaires de toute la région à se mobiliser, à réfléchir et à s’outiller lors de cette journée.
L’horaire, le déroulement, l’inscription et tous les détails suivront dans les prochaines semaines, mais inscrivez déjà cette date à votre agenda!
Vous trouverez l’invitation en pièce jointe, n’hésitez pas à la partager à vos collègues.
Solidairement,

En partenariat avec Concertation Montréal, notre projet vise à favoriser une participation plus significative des personnes immigrantes et issues des minorités ethnoculturelles au sein des organes de gouvernance, leur permettant ainsi de contribuer au développement du Québec à la mesure de leur potentiel.

 

Dans cette perspective, nous prévoyons l’organisation d’une série de groupes de discussion dans cinq régions que nous avons spécifiquement ciblées, à savoir Montréal, Laval, Montérégie, Mauricie et la Capitale Nationale, entre le 23 Novembre et le 07 Décembre 2023.

Ces discussions offriront une précieuse occasion d’explorer les motivations, les défis, les enjeux, et les obstacles à la participation au sein des conseils d’administration.

 

Si vous connaissez une personne immigrante ou issue de minorités ethnoculturelles qui aspire à rejoindre un conseil d’administration ou qui en fait déjà partie, 

Nous vous invitons à partager le lien d’inscription pour l’une des sessions

qui se tiendra dans votre région.

Se faire inscrire ici: https://forms.office.com/r/shU8tiZVMa

Nous sommes convaincus que votre soutien apportera une contribution significative à notre projet, tout en contribuant à promouvoir la diversité au sein des conseils d’administration.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse cyrille.turatsinze@inici.ca

La Ville de Longueuil a entamé en 2023 une démarche visant à se doter d’une Politique en accessibilité universelle et a confié sa coordination au Bureau du développement social. Cette démarche s’échelonne sur près de 2 ans pour se conclure à l’hiver 2025 avec l’adoption et l’implantation de cette politique. À terme, la Ville de Longueuil souhaite créer une ville plus inclusive, équitable et respectueuse des droits humains pour toutes ses citoyennes et tous ses citoyens, et ce, quels que soient leurs capacités physiques, sensorielles, cognitives ou sociales.

Cette politique permettra à la Ville de se doter d’une vision en accessibilité universelle qui transcendera les différents plans d’actions et pratiques de la Ville de Longueuil. Ce cadre orientera les actions et les décisions de la Ville de Longueuil pour les années à venir.

Invitation aux consultations

La Ville de Longueuil, en collaboration avec la firme AlterGo Expertise qui l’accompagne dans ce processus, invite la population longueuilloise à participer à des ateliers pour contribuer à identifier les besoins et aspirations et, ultimement, une vision porteuse en accessibilité universelle.

Quelles seront les grandes thématiques des consultations?

Les personnes participantes pourront discuter d’accessibilité architecturale et urbanistique, de communication, de participation citoyenne, d’accès aux programmes et services municipaux, d’emploi, de formation et de sensibilisation.

Où et quand auront lieux les consultations?

4 ateliers auront lieu au cours de l’automne 2023 (3 en présentiel et 1 en visioconférence). Nous invitons citoyennes et citoyens, membres d’organismes communautaires ou institutionnels et toutes personnes intéressées à partager leurs idées pour faire de Longueuil une Ville plus inclusive et accessible universellement. Plus précisément, nous nous recherchons la participation de 3 segments de population: personne en situation de handicap, personnes ainées et familles/familles avec poussettes…)

Pour s’inscrire à l’une des séances prévues, veuillez remplir le formulaire d’inscription en ligne. 

Un service d’interprétariat en langue des signes québécoise (LSQ) sera offert sur demande. Les ateliers en présentiel se dérouleront dans lieux accessibles universellement. Il est aussi possible de communiquer avec Raphaël Massé, conseiller en développement social, à raphael.masse@longueuil.quebec ou au 514 236-8991.

  • 21 novembre de 18h30 à 20h30 : Centre Optimiste Laflèche, 3825 Rue Windsor, Longueuil
  • 28 novembre de 18h30 à 20h30 : Centre Jeanne-Dufresnoy, 1 Boulevard Curé-Poirier E, Longueuil
  • 30 novembre de 13h00 à 15h00 via Zoom.
  • 5 décembre de 18h30 à 20h30 : Centre communautaire GPK, 330 Rue Gladstone, Longueuil

À propos de la démarche | Pourquoi une Politique en accessibilité universelle ?

L’accessibilité universelle vise à garantir que tous les individus, y compris les personnes ayant une limitation fonctionnelle, les personnes âgées, les femmes enceintes, les parents avec poussettes, etc., puissent participer pleinement à la vie de la collectivité et avoir un accès égal aux services, aux infrastructures et aux opportunités.

Élaboration de la Politique en accessibilité universelle: Étapes de réalisation

Automne 2022 – Été 2023

  • Étape 1 : Préparation et lancement de la démarche

Automne 2023 – Hiver 2024

  • Étape 2 : Collecte de données

Printemps 2024

  • Étape 3: Analyse des données recueillies et identification des orientations de la Politique

Été – Automne 2024

  • Étape 4 : Rédaction de la Politique

Hiver 2025

  • Adoption et lancement de la Politique