Bonjour,

Il est maintenant temps de déposer votre candidature (ou celle de membres de votre oganisation/table) pour le programme S’Enraciner, porté par le Laboratoire sur l’agriculture urbaine, organisme de référence dans le domaine. Le programme vise à développer les initiatives communautaires et collectives en agriculture urbaine sur l’ensemble du Québec.

Si vous avez un projet, venant en aide aux personnes immigrantes et réfugiées, le soutien en accompagnement pourrait s’accompagner d’un soutien financier (pour les organismes montréalais). L’accompagnement vise le développement ou la consolidation d’un savoir-faire au sein de l’organisme ou des porteurs de projets, ce qui doit favoriser l’empowerment et la prise en charge.

  • Vous avez une idée de projet que vous voulez réaliser dans votre organisme, mais vous ne savez pas comment le démarrer et le structurer, S’enraciner est là pour vous !
  • Vous portez un projet depuis quelques années, mais vous auriez besoin de conseils pour le consolider ou pour assurer son développement, S’enraciner est là pour vous !
  • Vous portez une initiative d’agriculture urbaine qui pourrait avoir un impact social et environnemental pour votre communauté, mais vous avez besoin d’un(e) mentor pour vous guider, S’enraciner est là pour vous !

Pour déposer un projet, veuillez répondre au formulaire suivant avant le 18 décembre, une sélection des projets sera effectuée d’ici au 16 janvier : https://bit.ly/3fWo3AW.

Pour en savoir plus sur le programme : https://lnkd.in/dGbcqKZc

S’Enraciner a été développé grâce au soutien de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et de la Fondation du Grand Montréal

Cordialement
Eric

 

Eric Duchemin

Directeur scientifique

Laboratoire sur l’agriculture urbaine

Macadam Sud

Le temps des Fêtes approche à grands pas !!!

Faites plaisir aux membres de votre équipe ou à vos partenaires en leur offrant une carte de vœux conçue par les jeunes participant au volet TAPAJ de Macadam Sud.

En pièce jointe, vous trouverez le détail du projet, ainsi que le bon de commande !

Les quantités sont limitées, retournez rapidement votre bon de commande à Luana à : l.aupin@macadamsud.org

Joignez l’utile à l’agréable en remettant des cartes uniques à votre entourage, tout en soutenant le travail et la créativité des jeunes de notre communauté.

Merci beaucoup de partager ce message !

Projet - Cartes de Voeux - TAPAJ
cisss-monteregie-centre
Bonjour à vous,
La TIDAL tente de rassembler les forces vives de l’agglomération afin d’offrir une réponse concertée aux besoins de bases des demandeurs d’asiles.
Pour le RLS Champlain, on pense ici aux partenaires des tables en sécurité alimentaire, aux organisations qui pourraient offrir des vêtements et produits d’hygiènes ou meubles, un grand espace d’entreposage, halte-garderie, etc.
Une date semble se confirmer vers le mardi 13 décembre 13h30 sur Zoom.
Si possible de faire suivre cette information à vos partenaires qui pourront me contacter directement pour confirmer leur disponibilité ou intérêt à participer à cette action.
Bien entendu, nous sommes très conscients qu’il s’agit d’une période de l’année fort occupée et que les besoins sont partout dans la population en général.
Merci,
Serge Belle-Isle
Organisateur communautaire

Équipe Organisation Communautaire

​Direction de santé publique

CISSS de la Montérégie-Centre
Centre administratif
5928, boulevard Cousineau, suite 200, bureau 254
Saint-Hubert (Québec), J3Y 7R9
Téléphone: 514-688-5910
Il manque un petit cadeau dans votre traîneau ? Et bien en voilà une belle occasion de soutenir les activités du Frigo du coin tout en vous assurant d’être la vedette de votre party ! Pour commander, c’est par ici : https://forms.gle/6zMDnhBFau22rRcv8
Rendez-vous sur la page Facebook du Frigo du coin, partagez la publication de la campagne et courez la chance de gagner un des deux trios qui sont tirés parmi toutes les personnes qui auront partagé la bonne nouvelle ! 🤩

Campagne de financement FINAL.png

La petite brute.pngLe grand classique.png

Bonjour,

**Ce message constitue un rappel à une invitation lancée la semaine dernière.**

Projet Collectif (https://projetcollectif.ca/) est OBNL qui a pour mission de faciliter l’accès aux connaissances et favoriser les échanges entre les personnes et les organisations.

Nous réalisons une étude économique auprès de ses usagers potentiels et partenaires dans le cadre du développement de ses programmes et services. Cette étude économique vise à valider l’intérêt et l’impact espéré de ces programmes afin de construire des partenariats avec des instances publiques et philanthropiques.

Dans le cadre de cette étude, Projet collectif souhaite notamment documenter :

  • Votre secteur d’intervention;
  • Votre profil de pratique;
  • L’intérêt et l’impact attendu pour vous de différents services et programmes en développement;
  • Des données économiques sur votre pratique.

La Coop Interface a été mandatée pour réaliser cette enquête, pour laquelle votre participation est essentielle.

Nous souhaitons obtenir vos réponses d’ici le vendredi 2 décembre.

Le traitement de l’information est réalisé de façon complètement confidentielle. Seules les statistiques agrégées seront utilisées dans le cadre de notre analyse de besoins.

Si, pour une question, vous ne connaissez pas la réponse exacte, veuillez fournir votre meilleure estimation. Le questionnaire devrait prendre environ 15 minutes à compléter.

Pour toute information sur la manière de remplir le questionnaire, adressez-vous à monsieur Martin St-Denis, expert-conseil : martin.stdenis@coopinterface.ca.

Pour tout commentaire concernant cette enquête, vous pouvez communiquer avec monsieur Vincent Chapdelaine, co-directeur de Projet collectif : vincent@projetcollectif.ca

Merci pour votre collaboration.

 

Vincent Chapdelaine, co-directeur de Projet Collectif

Joël Nadeau, co-directeur de Projet Collectif

Commencer le sondage

Pour publication immédiate

Nouvelle adresse pour Inform’elle
qui lance sa campagne de financement

Saint-Hubert, le 17 novembre 2022 – Ces dernières années, les défis ne cessent de s’accumuler et nous les relevons tous, les uns après les autres, inlassablement, toujours
avec énergie et le sourire aux lèvres. Aujourd’hui, le défi qui retient toute notre attention est notre… relocalisation. Et oui vous avez bien lu! Le moment pour déménager n’est pas des plus appropriés avec la hausse de l’inflation qui sévit un peu partout au pays, mais un défi
reste un défi et nous le relevons!

Après 10 ans à Brossard et 35 ans à Saint-Hubert, au 3757 rue Mackay, il était très important pour l’équipe de rester dans le secteur de Laflèche à Saint-Hubert, la population nous connait bien et des liens se sont tissés au fil du temps avec les nombreux organismes communautaires également établis sur ce territoire aux besoins tellement criants. Nos vœux ont été exaucés et nous avons le plaisir de vous communiquer notre nouvelle adresse : 2068 boulevard Édouard à Saint-Hubert, J4T 2A1. Seule l’adresse change, nous gardons les mêmes numéros de téléphone. Vous pourrez nous rendre visite dans nos nouveaux locaux à partir du lundi 28 novembre 2022. Le déménagement aura lieu le 23 novembre. Nos bureaux seront fermés et toutes nos activités seront suspendues du 23 au 25 novembre pour nous laisser le temps de tout organiser.

« C’est une nouvelle aventure qui nous attend. Nous sommes prêtes! Entourées de boites certes mais prêtes et les cerveaux sont en ébullition pour tout réorganiser. L’équipe a eu un véritable coup de cœur, les nouveaux locaux sont plus petits mais très conviviaux. Le potentiel est là pour que nous en fassions un lieu chaleureux où les citoyen.ne.s se sentiront à l’aise de venir nous rencontrer pour obtenir de l’information juridique. » de dire la responsable des communications, Florence Fouquet.

Comme notre déménagement tombe en même temps que notre campagne de financement, quel meilleur moment pour solliciter votre aide financière! Comme vous le savez les déménagements sont coûteux. Si vous souhaitez nous encourager en nous faisant un don et nous soutenir dans notre mission, deux options s’offrent à vous : soit par chèque libellé au nom d’Inform’elle avec le coupon-réponse (https://rb.gy/r0eia5) à notre nouvelle adresse, soit en nous faisant un don sécurisé en ligne via Paypal sur notre site internet : https://informelle.org/faire-un-don/ (un reçu de charité sera délivré pour les dons de 25 $ et plus)

Merci de votre générosité, merci de croire en un meilleur accès à la justice pour tous.
Nous sommes prêtes pour un nouveau départ!

– 30 –

Source : Florence Fouquet, Responsable des communications et du développement, 450 443-3442

 

** 5 climatiseurs à donner : Les personnes intéressées ont jusqu’au 30 novembre maximum pour venir le ou les chercher.**

climatiseurs aÌ donner

 

Bonjour,

Nous vous informons du tout nouveau site Web de l’Observatoire québécois de la proche aidance, lancé en cette Semaine nationale des personnes proches aidantes (du 6 au 12 novembre 2022).

Le site Web est une vitrine publique et gratuite avec un accès en tout temps à des informations pertinentes, fiables et objectives en proche aidance. Au fil des prochains mois, l’équipe y mettra à disposition tout un éventail de connaissances et de publications, produites par l’Observatoire et par ses collaborateurs, afin de favoriser la reconnaissance des personnes proches aidantes, stimuler l’action, éclairer la prise de décision et nourrir la recherche.

L’Observatoire québécois de la proche aidance a été institué par la Loi visant à reconnaitre et à soutenir les personnes proches aidantes et son développement correspond à une des 61 mesures du Plan d’action gouvernemental pour les personnes proches aidantes.  La mise en ligne du site Web fait partie des grandes réalisations visées par le Plan de développement stratégique de l’Observatoire. 

Si vous souhaitez être informé.e des activités et des nouvelles de l’Observatoire, nous vous invitons à vous abonner à l’infolettre (si ce n’est pas déjà fait). Nous en profitons pour vous partager le premier numéro de l’infolettre, diffusé cette semaine.

Merci de faire circuler cette annonce auprès de vos collègues et de votre réseau.

Nous vous souhaitons une excellente journée et une excellente Semaine nationale des personnes proches aidantes !

 

L’équipe proche aidance du MSSS

 

Direction des services aux aînés et aux proches aidants (DSAPA)

Direction générale des Aînés et des Proches aidants (DGAPA)

Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

1075, chemin Sainte-Foy, 4e étage

Québec (Québec)  G1S 2M1

marie-claude.boudreault@msss.gouv.qc.ca

 

Bonjour,

Vous recevez aujourd’hui le guide d’accompagnement Comment aborder et traiter le sujet du racisme et des discriminations dans nos organisations? co-créé par le Comité Longueil Villes Sans Racisme et Discrimination et Michèle Vatz Laaroussi, chercheure accompagnatrice.

La création du présent Guide s’inscrit dans une démarche de recherche- action-participatipe intitulée Étude participative sur les conditions de vie des personnes racisées de l’agglomération de Longueuil, avant et pendant la pandémie. Les documents issus de cette démarche sont accessibles au https://fr-ca.facebook.com/CLVSRD/

Le CLVsSRD vous remercie de votre participation à la démarche et salue votre intérêt pour construire des communautés inclusives, solidaires et libres de racisme et discriminations.

Bonne journée,

Au nom du CLVsSRD,

Ruth Altminc
Organisatrice Communautaire
Service de l’organisation communautaire
Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est
RLS Pierre Boucher
1215 Chemin du Tremblay suite 160
Longueuil, J4N 1R4
Tél. : (450) 468 8585 poste 86200
ruth.altminc.cisssme16@ssss.gouv.qc.ca

Guide Racisme -CLVsSRD 2022
TROC
TROC-M – Table régionale des organismes communautaires de la Montérégie
Voir ce courriel dans votre navigateur
15 novembre 2022
Appel à l’action pour un meilleur financement des organismes communautaires
Bonjour,

Nous vous invitons aujourd’hui à cosigner et à faire circuler cette lettre adressée au premier ministre du Québec. Il s’agit d’une initiative citoyenne qui rappelle le rôle essentiel des organismes communautaires et l’importance de financer adéquatement le milieu communautaire.

Merci à l’avance,

Johanne et Catherine

Tant que le communautaire sera sous-financé, le système va continuer à s’écrouler

Monsieur Legault,

La situation au Québec en termes de santé mentale est critique. Les services publics, communautaires et privés débordent, à un point où il est difficile pour quiconque d’avoir l’aide appropriée.

Nous vous avons souvent entendu parler du manque de psychologues dans le réseau public. Nous croyons évidemment que la psychothérapie est un service nécessaire qui devrait être accessible et que les conditions actuelles pour les psychologues du réseau sont déplorables, mais nous avions envie de vous sensibiliser à l’importance de tous les services psychosociaux en santé mentale, incluant les services offerts au communautaire.

Connaissez-vous toute la diversité, l’expertise et la richesse des services offerts constamment par le milieu communautaire? Que ce soit en lien avec le suicide, le deuil, l’anxiété, l’itinérance, les troubles alimentaires, l’isolement, les dépendances, la précarité, l’exclusion sociale, la dépression, les troubles psychotiques, la réinsertion sociale, la lutte pour des conditions de vie dignes et humaines pour ne nommer que quelques aspects, le milieu communautaire est présent constamment pour aider toute la population. Souvent caché dans les angles morts, le milieu communautaire agit en filet de sécurité et rattrape les personnes qui sont tombées entre les mailles grandissantes du système. Il faut aussi noter que le milieu communautaire aide autant les individus de tous les âges, les familles ainsi que les communautés. Finalement, le mouvement communautaire autonome ne saurait résumer qu’à des services et des soins, mais constitue un réel moteur de transformation sociale qui doit être légitimé par un financement à sa mission. Nous voudrions également souligner que le milieu communautaire est un des filets de sécurité les plus importants en lien avec la prévention du suicide. Sans les ressources adéquates, le risque de suicide au Québec est tragiquement plus élevé.

Cependant, lorsque les organismes sont trop peu subventionnés ou financés de telle sorte que leur mission n’est pas supportée, nous assistons à des fermetures d’organismes essentiels et à des milieux de travail qui doivent sans cesse faire plus avec moins. Les conditions de travail précaires dues au manque de financement des milieux communautaires affectent non seulement le personnel, mais aussi les services rendus aux populations les plus vulnérables de notre société. En tant que Premier Ministre du Québec, nous croyons que vous avez la responsabilité de prendre soin de ces populations. Cela commence en assurant réellement le financement du milieu communautaire.

Nous constatons aussi le temps précieux perdu à faire des demandes de subventions et de la reddition de comptes afin de pouvoir survivre une année de plus. Ce temps précieux pourrait être utilisé directement aux personnes vulnérables plutôt qu’à prouver nos services. D’ailleurs, en assurant un meilleur financement du milieu communautaire, cela éviterait aux organismes communautaires d’être en compétition afin d’obtenir la moindre cent et de devoir trop souvent plier à leurs valeurs afin de plaire aux donateurs, un engrenage qui nuit à long terme aux services rendus dans le milieu communautaire.

Si le milieu communautaire était suffisamment financé à la mission selon les besoins réels de chaque organisme, nous sommes convaincus que nous constaterions une baisse de la pression sur le réseau public, une baisse des hospitalisations, une diminution de la souffrance humaine, une réduction des coûts publics liés à une souffrance humaine mal prévenue et une amélioration concrète des conditions de vie au Québec. Ce que nous vous disons aujourd’hui est un message que le milieu communautaire s’efforce de faire résonner à la grandeur du Québec depuis 30 ans. Nous n’avons pas la prétention d’affirmer que cette lettre soit meilleure ou novatrice. Nous avons seulement à coeur de participer à faire porter ce message essentiel et urgent.

Un milieu communautaire en santé ferait une différence immense pour le Québec.

Tant que le communautaire sera sous-financé, le système va continuer à s’écrouler.

Rédigé et initié par
Michèle Lambin, travailleuse sociale et psychothérapeute
Marc-Antoine Dagenais, travailleur social
Ariane Kirton, travailleuse sociale

Cosigner

Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-bas un lien pour accéder à un sondage web préparé par la Direction de la culture, du loisir et du développement social de la Ville de Longueuil. Nous souhaitons connaître votre appréciation sur les soirées de reconnaissance des bénévoles que nous avons organisées en octobre dernier et aussi connaître les motivations de vos bénévoles qui n’y ont pas participé. Nous entamons une réflexion sur la reconnaissance du bénévolat à Longueuil et aimerions connaître votre opinion et l’opinion de vos bénévoles sur le sujet.  Ça ne prend que quelques minutes et vos précieuses réponses nous aideront à planifier nos activités de reconnaissance pour l’année 2023.

Est-ce possible de compléter ce sondage et surtout de le partager avec vos bénévoles ?

Merci de nous faire part de vos commentaires avant le 2 décembre en utilisant ce formulaire : https://forms.gle/dUc1Y4vojWuYdYq88

Cordialement,

Le comité organisateur

MARYSE LAUZIER

Régisseur – Division loisir et vie communautaire

Service aquatique, sports et vie communautaire

Direction de la culture, du loisir
et du développement social

T. 450 463-7100, poste 2363

C. 438-402-0352

longueuil.quebec