Lundi 25 octobre, les organismes communautaires se sont mobilisés à travers la province pour réclamer au gouvernement du Québec plus de financement, plus de reconnaissance et plus de justice sociale.

Sur la Rive-Sud, de nombreux organismes communautaires du territoire se sont rassemblés devant le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, à La Prairie.

Des représentants de la Halte du coin, du Centre des femmes de Longueuil, de L’Antre-Temps, du Carrefour le Moutier, de la Maison La Virevolte, de centres d’action bénévole de plusieurs villes, et plusieurs autres, étaient présents pour rappeler la nécessité de leurs actions auprès de la collectivité.

Le directeur général de la Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil (CDC AL), Martin Boire, était lui-même sur place pour mentionner ses inquiétudes sur l’avenir du milieu communautaire si rien n’est fait : « Pour moi, c’est clair, le milieu communautaire est en crise. La pénurie de main-d’œuvre dont on parle depuis des mois nous touche de plein fouet, ce qui veut dire que certaines organisations doivent réduire leurs services. Je me demande vraiment de ce qui va rester du tissu communautaire dans 10 ans, si rien n’est fait. »

Les travailleurs communautaires exigent donc un rehaussement significatif du financement du milieu communautaire pour qu’ils puissent poursuivre leur rôle auprès des populations vulnérables.

Plus précisément, ils mentionnent trois revendications, et ce, depuis 2016, notamment l’augmentation et l’indexation du financement à la mission des organismes communautaires de 460 M$ à l’échelle du Québec.

Ils réclament aussi davantage de justice sociale pour mieux soutenir les populations vulnérables, et un plus grand respect de l’autonomie des organisations communautaires.

« On demande un respect de nos pratiques, de nos façons de faire, de nos savoir-faire, de notre implication dans la communauté, déclare Virginie Bernier, coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire (CDC) Roussillon. Ce respect passe par la politique d’action communautaire autonome qu’on attend depuis déjà trop longtemps. »

Fatigue collective

Pour sa part, le directeur général du refuge pour personnes itinérantes longueuillois La Halte du coin, Nicholas Gildersleeve, remarque « une fatigue collective » au sein des travailleurs communautaires.

« Nous sommes rendus à un point critique en ce qui concerne notre santé physique et notre santé mentale, on est fatigué, exprime-t-il. Quand on parle de financement à la mission globale, on parle de meilleures conditions pour tous les professionnels du communautaire qui travaillent d’arrache-pied, y compris dans les tempêtes, comme celle que l’on traverse en ce moment avec la pandémie. Tout ce qu’on veut, c’est être reconnu à notre juste valeur, au même titre que les travailleurs essentiels. »

En effet, le milieu communautaire est essentiel pour de nombreux groupes de personnes vulnérables, tels que les aînés, les personnes handicapées, les femmes victimes de violence conjugale, les personnes issues de la communauté LGBTQ+, les personnes souffrant d’un problème de santé mentale, les personnes itinérantes, et toutes les autres.

SOURCE : TVRS

Table de solidarité Saint-Bruno
Après plus de deux ans de travail la Table de solidarité de Saint-Bruno (TSSB) a le plaisir de vous présenter Les conditions de vie dans ma communauté, ça me concerne!  Portrait en développement social Saint-Bruno-de-Montarville.  
La CDC AL est heureuse d’avoir rédiger ce  portrait en développement social permettra une meilleure lecture des besoins du territoire, selon les enjeux identifiés au préalable, ainsi qu’un positionnement plus pointu des interventions nécessaires au bien-être des Montarvillois.

La TSSB vous invite à partager cet outil à vos membres, vos partenaires, vos bénéficiaires et vos bénévoles!
Avec ce sondage, nous voulons créer un répertoire des services existants en insertion professionnelle et identifier les besoins de la population. Ultimement, l’objectif est d’assurer un continuum et une complémentarité entre les activités d’insertion au travail.

Dans le cadre du plan d’action en développement social de l’arrondissement du Vieux-Longueuil (DSVL)*, le Comité d’action Travailler, apprendre et se développer a pour mandat d’identifier et de mettre en œuvre des stratégies ou des projets en fonction des besoins identifiés et enjeux priorisés par l’ensemble des actrices et acteurs du milieu.

Le changement ultime souhaité par le comité est : Dans 5 ans, dans le Vieux-Longueuil, quels que soient leurs réalités et leur vécu, les citoyenNEs se développent et jouent un rôle actif tout au long de leur vie, dans des milieux inclusifs et chaleureux, le tout en établissant des partenariats égalitaires entre les différents milieux.

Voici la première infolettre d’une série qui est transmise par le Comité inter-réseaux COVID-19, pour vous informer sur ce qui s’y est fait comme actions concertées d’urgence depuis le début de la pandémie, ce qui s’y passe présentement et ses objectifs à venir.

Nous vous invitons à diffuser largement cette infolettre au sein de vos organisations respectives et à tous ceux et toutes celles qui aimeraient en savoir davantage sur le Comité inter-réseaux COVID-19.

Lire l’infolettre du Comité inter-réseaux

La présente communication a pour objet de vous présenter et vous offrir gratuitement une activité ayant comme objectif la prévention de la violence amoureuse. Cet atelier nommé « Projet XOX » sera présenté en interaction avec une agente en sensibilisation du Pavillon Marguerite de Champlain, accompagnée d’un(e) policier(e) agent(e) sociocommunautaire œuvrant dans le milieu scolaire.

Le « Projet XOX » se sert d’un outil technologique dans le but d’offrir une expérience interactive d’une durée approximative de 1h15 conçue expressément pour les adolescents et adolescentes afin de les aider à se prémunir et se protéger contre la violence amoureuse, à prévenir les attitudes et comportements problématiques émergents, pouvant engendrer par la suite des gestes violents dans les fréquentations et/ou leurs relations amoureuses. De plus, il vise à les sensibiliser à l’importance d’entretenir des relations amoureuses saines, tout en leur fournissant des outils adaptés pour les y aider.


Cet outil interactif :

– Décrit le cycle de la violence amoureuse par un court-métrage avec des questions interactives ;

– Explique les différentes formes de violence incluant la distribution d’images intimes et le concept du consentement sexuel ;

– Conscientise les jeunes aux conséquences de la violence amoureuse autant chez les victimes, les témoins que les agresseurs ;

– Démontre aux adolescent(e)s le déroulement d’une enquête policière et du processus judiciaire ;

– Informe les participants des ressources existantes se trouvant à leur disposition.



Pour ce faire, nous fournissons les outils technologiques et nous nous chargeons de la mise en place de la présentation et ce, gratuitement. Vous n’avez qu’à nous communiquer vos disponibilités et le nombre de participants qui seront présents à l’atelier (ou aux ateliers). Pour toutes autres questions concernant le « Projet XOX », nous vous invitons à consulter le site internet : www.projetxox.ca ; vous aurez ainsi accès à une multitude de thèmes et de ressources.

Le Comité XOX Présenté par le Pavillon Marguerite de Champlain Cette initiative est soutenue par le gouvernement

Lettre présentation Projet XOX

Longueuil

Lundi 20 septembre 2021

 

Force centrifuge : « Qui tend à s’éloigner du centre ». En tant que laboratoire de création volontairement positionné en périphérie de la grand-ville, les Productions Langues pendues font naître, depuis près d’une dizaine d’années, des créations inusitées en territoire montérégien. À cette volonté de décentralisation, s’ajoute une seconde mouvance : force est de constater que les investissements culturels sont concentrés le long de certaines artères des différentes villes de l’agglomération de Longueuil alors que le projet Centrifugeuse vise l’occupation artistique de quartiers plus résidentiels tout en réfléchissant aux disparités sociales et aux enjeux collectifs les animant.

Huit artistes en arts visuels, en conte ou en poésie investiront trois quartiers longueuillois d’octobre 2021 à décembre 2022. Elles et ils s’imprégneront d’échanges avec les citoyen·e·s, de l’aménagement du territoire et de l’histoire pour créer des œuvres inédites lors d’une dizaine de journées de recherche et de création au cœur des quartiers ciblés : Sacré-Cœur, Laflèche et Bienville.

Des échanges et des collaborations avec le public sont prévus tout au long de l’année. En fin de parcours, un événement réunissant les artistes participant·e·s et les citoyen·e·s engagé·e·s dans leurs projets rendra compte des différentes réalités territoriales rencontrées ainsi que des œuvres qui en auront découlé. Les Productions Langues pendues revendiquent l’acte d’occupation de « déserts culturels » comme une oeuvre in socius, spécifique à leur situation de banlieue, opérant sur les enjeux locaux en matière de culture.

 

Dévoilement des écrivain·e·s et artistes participant·e·s :

Pour l’ensemble du projet (octobre 2021 à décembre 2022)

Quartier Sacré-Coeur (octobre 2021 à février 2022)

Quartier Laflèche (février à mai 2022)

Quartier Bienville (juin à septembre 2022)

Événement de clôture (novembre ou décembre 2022)


 

Merci à nos partenaires

 

 

 

 

La journée d’action du 25 octobre prochain arrive à grand pas ! Votre participation aux actions de la campagne est essentielle afin d’envoyer un message fort au gouvernement.

 

Comment se mobiliser ?

 

  1. Vous souhaitez vous impliquer passionnément ?

 

Participez au Rassemblement prévu devant le bureau du Ministre de la Santé et des Services sociaux de midi à 13h00 . (26, boulevard Taschereau à La Prairie)

 

Nos arbitres seront présentes et sont prêtes à décerner à la CAQ les punitions qui s’imposent !

Apportez des objets pour faire du bruit (et vos bouchons) !!!

  • crécelles, cloches à vache, klaxons, bongos, casseroles, tambourins… etc.  Soyez créatifs !

Quelques précisions :

  • Stationnement et transport : du stationnement est possible directement sur les lieux et sur les rues avoisinantes. On vous invite toutefois à arriver 15-20 minutes à l’avance, pour être certain.e.s d’être là pour midi ! Nous vous invitons aussi à privilégier le covoiturage !  Pssst : On a aussi entendu dire que l’organisme la Virevolte pourrait avoir quelques places en autobus pour les groupes de Longueuil… contactez-les : (450) 651-1901 (Marie-Ève Bouchard)

  • Repas et/ou collations : Comme ce sera sur l’heure du dîner, nous invitons les groupes à fournir (avant ou après le rassemblement) des lunchs ou des collations à leurs équipes/membres qui participent à la mob !

  • Port du masque : le masque sera exigé.

 

  1. Vous souhaitez vous impliquer modérément ?

 

Nous vous invitons à faire une visite surprise à votre ou vos députés le 25 octobre, avec votre équipe et/ou vos membres, pour remettre le document de la campagne que vous trouverez en pièce jointe et présenter les 3 grandes revendications.

Pour nous donner une idée des bureaux de députés qui recevront une visite le 25 octobre, svp inscrire le nom de votre organisme dans le document en ligne suivant, à côté du ou des députés que vous visiterez :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jFFAQL2BmC_nMS6RBXXjQ4RhuXaVM2iuAQEz9jHRUN0/edit?usp=sharing

Sur place, le 25 octobre, nous vous invitons à prendre une photo de votre groupe avec le député ou devant son bureau, avec le logo de la campagne et à la publier sur les réseaux sociaux. Un message type suivra prochainement.

 

  1. Vous souhaitez vous impliquer un peu mais avez très peu de temps ?

 

Nous vous invitons à être solidaire de la campagne et faire quelques actions virtuelles pour promouvoir la campagne :

  • Dès maintenant, partagez l’évènement Facebook du rassemblement sur vos réseaux sociaux  : https://fb.me/e/2bIbqD8WA
  • Adaptez et envoyez le communiqué de la campagne le 25 octobre en après-midi aux médias de votre région (le communiqué-type vous sera envoyé la semaine précédente)
  • Partagez la publication Facebook sur la journée d’actions (sur la page Facebook de la TROCM, le 25 octobre en am)
  • Ajouter le logo de la campagne à votre signature courriel
  • Et tout autre action qui s’inscrit en solidarité avec la campagne !

 

Mandat de fermeture et/ou de mobilisation

La campagne vous invite à vous doter d’un mandat de fermeture et/ou de mobilisation et à l’inscrire en ligne ! Une résolution-type est disponible dans le guide de mobilisation.

Inscrivez-vous dès maintenant

 

Pourquoi est-il important de s’inscrire ?

En comptabilisant les mandats de fermeture et les actions, nous pourrons mieux rendre visible l’ampleur de la mobilisation et augmenter la pression sur le gouvernement.

Consultez sans tarder vos instances pour obtenir un mandat de mobilisation !

Pour en savoir plus sur la campagne Engagez-vous pour le communautaire : https://engagezvousaca.org/

 

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions ! Au plaisir de vous voir le 25 octobre !

Catherine Jetté

Pour le comité Régional de la Campagne Engagez-vous pour le communautaire

 

Télécharger le document à donner aux députéEs

doc députés

Comité droits des aîné(e)s en résidences privées de l’agglomération de Longueuil 

                                                                       

Convocation — Conférence de presse

Le Comité droits des aîné(e)s en résidences privées de l’agglomération de Longueuil vous invite au lancement de cette recherche-action :

 

Soutenir les locataires âgés vivant des difficultés  avec les gestionnaires et/ou les employés de leur résidence privée :  

Perspectives de plusieurs acteurs concernés 

 

QUAND le 26 octobre 2021, 13 h 30  

Où Les Habitations Paul-Pratt, 300 rue Lamarre, Longueuil, J4J 0A1

Pour confirmer votre présence ou pour des informations supplémentaires :  

Ellen Jacques :

Communication@comite-logement.org

*Ce projet est rendu possible grâce au soutien de ces organismes : Fond Québécois d’initiatives sociales (FQIS), le Centre de transformation du communautaire (FIACL), les Habitations Paul-Pratt(HPP) et l’équipe du Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS) du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, la ville de Longueuil, Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, députée de Montarville.

Pour en apprendre davantage : Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS) | https://www.creges.ca/domaine-expertise-contrer-la-maltraitance-envers-les-personnes-ainees-programmation-recherche/

Projet pilote de mutualisation

Dans le cadre du projet pilote de mutualisation d’offres de formation, les CDC ont fait part d’un besoin exprimé régulièrement par les organismes communautaires et la TNCDC offre gratuitement cette formation pour les CDC et leurs membres.

Nous invitons donc les membres de la CDC AL intéressés à s’inscrire à cette formation!

Lien pour s’inscrire

Un tout nouveau projet ayant pour objectif la décentralisation de la culture est lancé cet automne, mené par les Productions Langues pendues et soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Il cherche à favoriser l’émergence d’œuvres artistiques de proximité et la création autour d’enjeux territoriaux (aménagement du territoire, histoire et patrimoine, contexte socio-économique, etc.) Huit artistes en arts visuels, en conte ou en poésie investiront trois quartiers longueuillois d’octobre 2021 à décembre 2022.

Pour prendre part à l’aventure, deux moyens simples s’offrent aux organismes communautaires des environs :

 

– adhérer à l’infolettre des allié·e·s afin de recevoir par courriel des « cartes postales artistiques » permettant de suivre le déploiement du projet sur le terrain et de nous communiquer vos préoccupations
– participer à notre appel à publications communautaires puisqu’une bibliothèque éphémère sera mise à la disposition du public lors d’ateliers-ouverts
Langues pendues est un organisme artistique professionnel, situé à Longueuil et œuvrant en Montérégie, depuis une dizaine d’années. Il développe des projets de création interdisciplinaires ayant pour cœur la littérature et les arts de la parole, en encourageant leur croisement avec d’autres pratiques sociales et artistiques.

 

N’hésitez pas à faire circuler la nouvelle et merci!


Marie-Claude De Souza, direction générale et artistique
Au nom des Productions Langues pendues
Centrifugeuse : nouveau projet visant l’occupation artistique de quartiers